Un cancer et mille aiguilles – Laura Naudin

photostudio_1652385325226
resume« À 24 ans on m’annonce que j’ai un cancer, plus précisément un lymphome de Hodgkin de stade 4. Les soignants me rassurent : c’est un cancer qui se soigne en 6 mois ! Sauf que 3 ans plus tard je suis toujours en traitement. Après des mois de chimiothérapie et une autogreffe je bénéficie actuellement d’immunothérapie. Quand on passe la plupart de son temps à l’hôpital, il vous arrive de nombreuses péripéties. J’ai rapidement compris qu’il ne fallait pas que je me laisse faire et que j’impose mes choix pour mieux vivre les hospitalisations ! Je vous embarque dans un monde médical qui peut faire peur, mais qui n’est pas toujours aussi sombre qu’on le pense. À travers mon témoignage, je souhaite briser le tabou du cancer. »
Lire la suite

Mise à feu – Clara Ysé

photostudio_1651601124924
resume« Nine et Gaspard vivent dans la maison de leur mère, l’Amazone. Nouchka, leur pie, veille sur le trio. La nuit du réveillon, un incendie ravage le paradis de l’enfance. Le lendemain, le frère et la soeur se réveillent seuls chez leur oncle, l’inquiétant Lord.
Ils reçoivent tous les mois une lettre de l’Amazone qui leur dit préparer dans le Sud la nouvelle demeure qui les réunira bientôt.
Quel pacte d’amour et de rêve vont-ils nouer pour conjurer l’absence ? »
Récit magique et cruel, féérie moderne, roman d’initiation et d’aventure, ode à la liberté, à l’adolescence, à la tendresse, aux amitiés qui sauvent, Mise à feu envoûte par son émotion. La douce voix grave de Clara Ysé en décuple la puissance poétique et musicale.
Lire la suite

Un long, si long après-midi – Inga Vesper

photostudio_1646922464795
resume
« Hier, j’ai embrassé mon mari pour la dernière fois. Il ne le sait pas, bien sûr. Pas encore. »
Dans sa cuisine baignée de soleil californien, Joyce rêve à sa fenêtre. Elle est blanche, elle est riche. Son horizon de femme au foyer, pourtant, s’arrête aux haies bien taillées de son jardin. Ruby, elle, travaille comme femme de ménage chez Joyce et rêve de changer de vie. Mais en 1959, la société américaine n’a rien à offrir à une jeune fille noire et pauvre. Quand Joyce disparaît, le vernis des faux-semblants du rêve américain se craquelle. La lutte pour l’égalité des femmes et des afro-américains n’en est qu’à ses débuts, mais ces deux héroïnes bouleversantes font déjà entendre leur cri. Celui d’un espoir brûlant de liberté.
Lire la suite

Comme une éclipse – Sophie Rouvier

photostudio_1651841992643
resume« Brune, Clément, Dimitri, Pio et Fred se connaissent depuis l’enfance. Ils ont scellé leur amitié dans l’achat d’une maison commune où ils se retrouvent pour les vacances.
Vingt ans plus tard, les années ont filé entre leurs doigts, et le lien qui les unissait s’est peu à peu distendu. Dimitri, charismatique et autoritaire meneur de la bande, souhaite tous les réunir pour célébrer ses 45 ans. La date des retrouvailles n’est pas choisie au hasard, une éclipse totale est prévue le même week-end. Quoi de mieux que le soleil et la lune pour honorer son anniversaire ?
Dans la pénombre de l’éclipse viendra le temps des aveux.
Quand la vie a fait son œuvre, avec son lot d’amour, de déchirures et de non-dits, que reste-t-il des sentiments que chacun, pourtant, pensait inébranlables ? »
Avec une plume tendre et d’une grande justesse, Sophie Rouvier nous peint le tableau d’une amitié au long cours, faite de certitudes abîmées et d’éclats de rires.
Lire la suite

Un jour ce sera vide – Hugo Lindenberg

photostudio_1651601015185
resume« C’est un été en Normandie. Le narrateur est encore dans cet état de l’enfance où tout se vit intensément, où l’on ne sait pas très bien qui l’on est, où une invasion de fourmis équivaut à la déclaration d’une guerre qu’il faudra mener de toutes ses forces. Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre eux une amitié d’autant plus forte qu’elle se fonde sur un déséquilibre : Baptiste a des parents parfaits, une maison parfaite. Sa famille est l’image d’un bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui.
Flanqué d’une grand-mère à l’accent prononcé, et d’une tante « monstrueuse », notre narrateur rêve, imagine, se raconte des histoires, tente de surpasser la honte sociale et familiale qui le saisit face à son nouvel ami. »
Écrit dans une langue ciselée et très sensible, Un jour ce sera vide est un roman fait de silences et de scènes lumineuses qu’on quitte avec la mélancolie des fins de vacances. Hugo Lindenberg y explore les sentiments, bons comme mauvais, qui traversent toute famille, et le poids des traumatismes de l’Histoire.
Lire la suite