Une vie de cow-boy – Alexandra Fuller

une-vie-de-cow-boy-alexandra-fuller

le-resume

« En 2007, Alexandra Fuller entreprend des recherches documentaires sur l’exploitation du gaz de schiste des hauts plateaux du Wyoming pour le New Yorker. Elle observe des plateformes de forage à perte de vue, « éclairées comme autant de tours Eiffel » ; assez de démesure pour que l’article prévu se transforme en un grand récit documentaire, dressant le portrait fascinant et bouleversant d’une Amérique rurale au seuil d’une catastrophe écologique et humaine. À travers la vie du jeune cow-boy Colton Bryant, qui incarne l’Ouest rêvé des grands espaces sauvages – l’Ouest de la chasse, des rodéos, des pick-up et du camping – l’auteur donne à voir un territoire livré à une nouvelle ruée vers l’or, où les hommes ont, depuis des générations, « le cheval et le pétrole dans le sang ». »

monavis

J’avoue que je me suis retrouvée avec Une vie de cow-boy dans les mains sans trop savoir pourquoi. Je discutais avec une bibliothécaire, c’était ma période Deadwood (bonne série de HBO, d’ailleurs)… Ceci explique peut-être cela.

J’étais curieuse en démarrant ma lecture, car pour le coup j’étais complètement sortie de ma zone de confort.

Ce roman est un documentaire, ce documentaire un roman. Les personnages existent (ou ont existé), mais certaines scènes sont fictionnelles, selon l’auteure. Comme on ne sait pas lesquelles, je me suis  mise à oublier que Colton Bryant était une vraie personne, qu’il avait une vraie famille. C’est une manière de se protéger, quand on est AUSSI sensible que moi.

L’écriture d’Alexandra Fuller est fluide, agréable. Bien sûr, quand on sait que l’auteure s’est intéressée à ceux qui travaillaient sur les plateformes de forages après de nombreux ACCIDENTS, on devine pourquoi elle s’est intéressée à Colton Bryant. J’avoue que je craignais le pire dès le début. Mais, malgré l’issue de l’histoire, cela aurait dommage qu’Alexandra Fuller ne nous fasse pas découvrir ce chouette type, un gars normal, gentil et simple. Son histoire m’a brisé le cœur, m’a indignée. Je pense que je garderai ce livre longtemps dans un coin de ma tête.

Une vie de cow-boy – Alexandra Fuller – Editions Les deux terres

Publicités

Une réflexion sur “Une vie de cow-boy – Alexandra Fuller

  1. Pingback: La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry arriva le mardi… – Rachel Joyce | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s