Jojo au bord du monde – Stéphane Jaubertie

jojo-au-bord-du-monde-stephane-jaubertie

le-resume

« Jojo est un solo boy urbain. Il traîne dans une rue déserte avec un ballon de foot crevé pendant que ses parents sont sous le soleil à l’autre bout de la Terre. Surgissent deux fées un peu déglinguées, Anita et sa vieille mère Jillette. Des fées comme dans les contes mais réactualisées. Elles sont désœuvrées et passées au RMI (Revenu Magique d’Insertion). Disposant de la garde de la vieille fée qui perd la boule et disparaît, Jojo est entraîné vers un long parcours initiatique. Il passe de la forêt de la grande peur aux séances de désintoxication d’une clinique pour super héros paumés. Comme Peer Gynt, personnage d’Ibsen, Jojo, véritable protagoniste de roman initiatique, avance à la recherche de lui-même et de son identité. C’est dans son propre coeur, où aucune personne n’est encore entrée, qu’il retrouvera la vieille fée, allégorie de l’amitié, de l’affection et de l’amour. Lui ayant apporté tout ce dont il avait besoin pour être lui-même, il sera temps pour elle de mourir et pour lui de grandir. Avec une langue vive, un style d’aujourd’hui détournant le langage des jeunes, Stéphane Jaubertie aborde le thème de la connaissance de soi, du rapport aux autres et à la réalité. C’est touchant, drôle : un bonheur à lire et à jouer. »

monavis

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une pièce de théâtre. Autant, j’adore le spectacle vivant, autant la lecture d’une pièce ne me transporte pas. Antigone, Bérénice sont de beaux textes, La cantatrice chauve et La leçon des curiosités que j’ai adoré lire ado. Et jouer ado, car j’ai fait du théâtre plusieurs années. De cette période, j’ai gardé l’habitude de lire le théâtre à voix haute. Pas forcément très discret…

Jojo au bord du monde m’est passé entre les mains pour le boulot (dur, dur de lire des livres pour le boulot, j’avoue… Mais ça n’arrive pas très souvent). La pièce de Stéphane Jaubertie, récompensée par le prix du théâtre jeunesse du Bade-Wurtemberg en 2012, n’a pas grand chose avec le souvenir que j’en gardais. Le texte est moderne, frais, fun, et touchant. Jojo rencontre une fée qui s’est embrouillée dans ses fiches. De ce petit incident va naître une sacrée aventure pour ce gamin qui a plutôt l’habitude de voyager dans sa tête, assis sur son vieux ballon de foot crevé.

Jojo au bord du monde – Stéphane Jaubertie – éditions théâtrales // jeunesse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s