Document 1 – François Blais

document-1-francois-blais

le-resume

« Faire du tourisme en pantoufles convenait parfaitement à notre nature. Les fois où on se disait que ça serait cool de partir pour vrai, de sentir sur notre peau le vent de Pimplico, de magasiner au centre-ville de Happyland, de se faire des amis à Dirty Butter Creek, on savait tous les deux que ça n’était que du pétage de broue sans conséquence, d’ailleurs on prenait soin d’ajouter : « quand ça nous adonnera » ou « quand on aura les moyens ». Aussi bien dire jamais. Tess et Jude sont passés maîtres dans l’art du voyage virtuel. Un jour, l’idée de faire des Jack Kerouac d’eux-mêmes s’impose. Tess travaille au Subway, Jude est prestataire de l’aide sociale ; ils conviennent que rédiger le récit de leur expédition est l’unique moyen de la financer. Tess s’abreuve aux enseignements d’un gourou des lettres et tire les ficelles auprès d’un amoureux transi, auteur de romans abscons, afin d’obtenir une subvention du gouvernement. Le duo quittera-t-il enfin Grand-Mère à bord de sa Monte Carlo 2003 jaune pour sillonner les routes jusqu’à Bird-in-Hand, en Pennsylvanie ? Après l’échange épistolaire (Iphigénie en Haute-Ville), la biographie (Vie d’Anne-Sophie Bonenfant) et le journal intime (La nuit des morts-vivants), François Blais renouvelle le récit de voyage, le métamorphosant en chronique réjouissante, émaillée de dialogues savoureux. L’auteur s’amuse ferme — l’ironie sostenuto — du factice et de l’insolite projetés par l’écran d’ordinateur, alors qu’il sait, à l’instar de Schopenhauer, que l’entreprise est vaine et que le présent des personnages n’est qu’un point immobile dans un labyrinthe. »

monavis

Document 1 est un petit souvenir de Québec. Je rêvais de ramener un peu d’accent québécois en France après être tombée sous le charme. On peut dire ce que l’on veut, mais entendre parler québécois cela me donne instantanément le sourire.

Un des objectifs des vacances (en plus de visiter des tas d’endroits et de se fabriquer des souvenirs pour toute la vie) était de ramener quelques livres et quelques disques (rappelez-vous que nous étions dans la patrie d’Arcade Fire, Hawksley Workman et Metric, entre autre).

Du côté des livres, je vous ai déjà parlé de Tous mes amis sont des superhéros, passons maintenant à Document 1. J’ai adoré ! C’est un roman très court, que l’on peut lire en une paire d’heures, mais que j’ai eu envie de savourer, pour que résonne cette langue dans ma tête. Je n’avais jamais rien lu de ce genre, j’ai trouvé ce livre vraiment déconcertant. Et drôle. Ce couple de geeks un peu losers a un jour l’idée de voyager de Grand-Mère à Bird-in-Hand en Pennsylvanie. Tess cherche de l’argent pour entreprendre leur périple et aussi un peu de courage et de motivation. Pas facile de sortir de son confort quand on a le monde entier pour soi grâce à internet.

J’ai ri. Beaucoup. Et pas seulement dans ma tête ; bruyamment (enfin tout est relatif). Je conseille donc cette lecture, mais peut-être que cela plaira surtout à ceux qui ont fait le voyage jusqu’au Québec, ceux qui connaissent un peu le québécois ou ceux qui ne sont pas rebutés par le résumé, qui donne un petit aperçu du style.

Document 1 – François Blais – Editions L’instant même

Publicités

Une réflexion sur “Document 1 – François Blais

  1. Pingback: L’épopée du perroquet – Kerry Reichs | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s