Nobody – Dan Wells

Nobody-dan-wells

le-resume

« Si l’envie vous prend de jouer au chat et à la souris avec un serial killer, dites-vous bien que vous serez toujours la souris. L’avertissement, qui vaut pour tout le monde, ne semble avoir aucune prise sur John Wayne Cleaver. Obsédé par les tueurs en série, celui-ci n’a en effet aucun scrupule à entrer dans le jeu.
Il faut dire que John a un atout de taille dans sa manche : des pulsions homicides incontrôlables. Il lui arrive en effet à lui aussi, de temps à autre, de se transformer en monstre assoiffé de sang. Aussi a-t-il décidé de s’attaquer aux éléments les plus meurtriers de la société plutôt que de s’en prendre à d’innocentes victimes. Cette fois, le serial killer qu’il a choisi de défier en l’attirant dans sa petite ville tranquille de Clayton se nomme Nobody. Après quelques interminables semaines d’attente, des meurtres commencent enfin à ensanglanter Clayton. Nobody est bel et bien là. Et la partie peut commencer. »

monavis

Je suppose que personne ne sera surpris de me voir débarquer avec ma critique de Nobody, le dernier tome de la trilogie de Dan Wells. Après avoir lu Je ne suis pas un serial killer et Mr Monster, j’ai enfin pu reprendre ma lecture de Nobody (note à moi-même : ne jamais commencer une saga par le dernier tome, jamais !).

C’est toujours un peu triste de finir une série, de dire au revoir à un personnage qu’on aime bien – oui, même si ce personnage est un sociopathe qui semble incapable d’éprouver le moindre sentiment.

Dan Wells a réussi là où Jeff Lindsay a échoué : rendre vraiment sympathique son héros (en effet, j’ai beau avoir vraiment aimé la série télé Dexter, je trouve que les romans de Lindsay ne sont pas vraiment transcendants, car on ne s’attache pas à Dexter Morgan).

Nobody est le tome le plus sombre de la trilogie, j’ai donc moins ri que lors de ma lecture de Mr Monster. John est moins en conflit avec son côté psychopathe, Mr Monster, et il se fait même une amie avec qui il arrive à peu près à se montrer tel qu’il est – ou du moins avec qui il peut parler librement de son obsession pour les tueurs en série et de sa traque de ceux qui sévissent dans la petite ville de Clayton.

Sans entrer dans les détails et risquer de vous dévoiler un peu trop de l’intrigue – car je vous invite à lire les trois tomes (en commençant par le premier, hein !) – ce dernier tome permet d’en apprendre plus sur John et de lui dire au revoir. Même si c’est à regrets.

Nobody – Dan Wells – Pocket

Publicités

3 réflexions sur “Nobody – Dan Wells

  1. Hello Maeve !

    Tu m’as convaincue de me plonger dans cette trilogie ! Je les ai sur ma tablette (à défaut de les avoir trouvé dans ma librairie) mais si jamais le tome 1 me plaît, je ferai le nécessaire pour les avoir en version livre :). J’ai hâte de suivre tes prochaines lectures !

    Bises
    Johanna

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s