Autobiographie d’une tueuse – Brigitte Kernel

photostudio_1448368358561

le-resume

« Les morts naturelles se succèdent dans le petit bourg de Neuves-Maisons. Eugénie, 82 ans, n’est pas encore la doyenne mais compte bien le devenir.
Tuer est facile, Eugénie se distrait et se venge ainsi de tout ce qu’elle croit avoir subi. Personne n’a jamais soupçonné en elle une criminelle. Qui pourrait imaginer qu’elle a déjà éliminé tant de personnes ?
Quand elle ne tue pas, Eugènie ne manque jamais son émission préférée, « Retrouvailles », animée par la charmante Clémence, qu’elle admire jusqu’à l’obsession. Elle lui écrit, lui demande des autographes…
Pas de réponse. Eugénie décide alors d’agir et de participer à ce programme télé pour se rapprocher de l’animatrice… Aux risques et périls de tout le monde. »

monavis

Je ne connaissais pas du tout Brigitte Kernel avant de découvrir Autobiographie d’une tueuse. Je serais sans doute restée dans l’ignorance sans un petit message de Moricettte me conseillant de lire ce roman. Et comme j’ai franchement bien aimé, je suis ravie de son conseil (je n’ai pas oublié l’autre livre dont tu m’as parlé  : Comment j’ai mangé mon père, ma mère… Et retrouvé l’amour de S.G. Browne. Mais je veux avancer dans ma PAL avant d’acheter d’autres livres).

Il m’a fallu quelques pages pour me faire au style épistolaire et commencer à sourire franchement. Cette Eugénie Grandet – qui n’a rien à voir avec celle de Balzac – est une serial killeuse. Elle tue tous les presque centenaires et les gens qui l’ennuient. Et comme tout le monde l’ennuie… Eugénie Grandet préfère tuer ses proches et leur écrire que de les avoir sur le dos. Mais un jour, la machiavélique octogénaire croise la route de ceux qu’elle appelle les « Nigauds ».

J’ai trouvé ce roman drôle – enfin cyniquement drôle – et agréable à lire. Il m’a accompagné le temps d’un long trajet en voiture. J’ai bien aimé découvrir le côté attachant d’Eugénie, son côté attachant bien malgré elle !

Autobiographie d’une tueuse – Brigitte Kernel – Flammarion Noir

Advertisements

2 réflexions sur “Autobiographie d’une tueuse – Brigitte Kernel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s