Derrière la porte – Sarah Waters

derriere-la-porte-sarah-waters

le-resume

« Angleterre, 1922. La guerre a laissé un monde sans hommes. Frances, vingt-six ans, promise à un avenir de vieille fille revêche, habite une grande maison dans une banlieue paisible de Londres avec sa mère. Pour payer leurs dettes, elles doivent sous-louer un étage. L’arrivée de Lilian et de Leonard Barber, tout juste mariés, va bousculer leurs habitudes mais aussi leur sens des convenances. Frances découvre, inquiète et fascinée, le mode de vie des nouveaux arrivants : rires, éclats de voix, musique du gramophone fusent à tous les étages. Une relation inattendue entre Frances et Lilian va bouleverser l’harmonie qui régnait dans la maison. Dans les bras de Lil, Frances découvre des plaisirs qu’elle croyait interdits, et les deux jeunes femmes songent bientôt à tout quitter pour vivre ensemble. Mais lorsque Lil découvre qu’elle est enceinte… »

monavis

J’ai emprunté Derrière la porte de Sarah Waters à la bibliothèque sur les conseils d’une collègue. Quand je me suis retrouvée avec ce pavé entre les mains, mon enthousiasme est un peu retombé. J’avais un peu peur de passer des semaines sur ce roman de 700 pages.

Je ne connaissais pas du tout cette auteure galloise. Le style de Sarah Waters est irréprochable et agréable à lire. Mais malheureusement, j’ai trouvé ce roman très long, trop long.

L’histoire d’amour entre Frances et sa nouvelle locataire Lilian n’est pas simple. Lilian est mariée, novice ; Frances a renoncé à son premier grand amour pour s’occuper de sa mère. Les rebondissements m’ont permis de tenir jusqu’au bout de l’histoire, j’avais envie de savoir où Sarah Waters voulait nous emmener. Et j’ai été assez surprise.

Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald en lisant Derrière la porte. En fait, Lilian m’a fait penser à Daisy.

Derrière la porte n’est pas un coup de coeur, je n’ai pas adoré Frances et Lilian, mais j’ai apprécié le style et j’ai apprécié aussi de lire une romance lesbienne, ce qui était une première. Sarah Waters a écrit plusieurs romans du genre, si le sujet vous séduit.

Derrière la porte – Sarah Waters – Denoël et d’ailleurs

Publicités

2 réflexions sur “Derrière la porte – Sarah Waters

  1. Pingback: Les bibliothécaires s’en mêlent | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s