Robe de marié – Pierre Lemaître

Robe-de-marie-pierre-lemaitre

le-resume

« Nul n’est à l’abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s’accumulent puis tout s’accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n’a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite ; elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape… »

monavis

Robe de marié – qui s’écrit bien sans le « e » après le « é » – est mon premier Pierre Lemaître. L’auteur a remporté de nombreux prix, notamment le Goncourt 2013 pour Au revoir là-haut.

Ma collègue m’a parlé de Robe de marié en me disant qu’une de ses amies avait trouvé ce roman super et lui avait recommandé (oui, la même collègue qui m’a prêté La libellule de ses huit ans de Martin Page, pensant qu’il pourrait me plaire).

Sophie, presque la trentaine est nurse. Elle s’occupe d’un petit garçon dont les parents travaillent très tard. La jeune femme semble avoir eu une première vie avant celle-ci. Une vie qui s’est tragiquement terminée. On comprend que quelque chose ne tourne pas rond. Sophie est-elle folle ? Dangereuse ? Ou…

Je n’ai pas été franchement emballée par ce roman. L’histoire et le style ne m’ont pas accrochée. J’ai senti tout de suite où l’auteur voulait nous amener, même si je n’ai pas tout deviné (je mentirais si je vous disais le contraire).

J’ai lu assez rapidement Robe de marié – je voulais savoir si j’avais raison – et je dois avouer que la fin n’est quand même pas trop mal. Mais je reste globalement déçue.

En tout cas, cette lecture m’a mis une chanson en tête : California dreamin’ de The Mamas & the Papas. Car Robe de marié m’a rappelé Chungking Express de Wong Kar-wai… Version glauque.

Robe de marié – Pierre Lemaître – Calmann-Lévy

Publicités

3 réflexions sur “Robe de marié – Pierre Lemaître

  1. Pingback: La chambre des morts – Franck Thilliez |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s