Le journal de Frankie Pratt – Caroline Preston

photostudio_1451068717280

le-resume

« Frankie Pratt a 18 ans en 1920 lorsque sa mère lui offre un journal. Élève prometteuse à Cornish (Nouvelle-Angleterre), la jeune fille voudrait quitter son village, découvrir l’université, et plus tard devenir écrivain, mais il lui faut renoncer au prestige du Vassar College pour aider sa mère veuve et désargentée : même avec une bourse, ces études demeurent hors de portée. Par un étrange tour du destin, les portes de la célèbre institution vont finalement s’ouvrir à elle, à la faveur de son idylle naissante avec le peu recommandable capitaine Pingree. Étudiante, Frankie croise des intellectuels et des écrivains, parmi lesquels Edna St. Vincent Millay (prix Pulitzer 1923), qui l’encourage à s’installer à Greenwich Village afin de se consacrer à l’écriture. Mais après quelques charlestons et verres de gin frelaté, les amours à New York deviennent folles, et il est temps pour elle de renouer avec ses rêves : elle embarque pour Paris. À bord du SS Mauretania, Frankie se prend d’amitié pour une « vieille fille aventurière » et deux princes russes exilés – rencontre qui la conduit jusqu’à l’appartement en soupente de la librairie Shakespeare & Company tenue par Sylvia Beach, plaque tournante de la vie des écrivains et des expatriés de langue anglaise. Parmi eux, un certain James Joyce, qui travaille à son nouveau manuscrit, et un homme séduisant surgi du passé… Tandis que Lindbergh atterrit en triomphe à l’aéroport du Bourget, Frankie doit repartir vers son village natal, au chevet de sa mère atteinte d’un inquiétant rhume de poitrine. Mais même de retour à Cornish, Frankie ne saurait renoncer à sa quête de succès et d’amour… »

monavis

J’ai pensé que Le journal de Frankie Pratt de Caroline Preston serait idéal pour démarrer l’année 2016. D’ailleurs je vous souhaite une bonne année, pleine de moments géniaux – en espérant qui deviendront vos meilleurs souvenirs – et bien entendu de belles lectures !

Le journal de Frankie Pratt est un roman graphique qui se présente sous la forme d’un scrapbook. Au fil des pages, on trouve des cartes postales anciennes, des lettres, des publicités, des patrons de robes… Six cents collages décorent ce journal. C’est un régal de tourner les pages.

Les dessins et la mise en page sont très soignés. Et l’histoire n’est pas mal non plus ! Le souci parfois avec les journaux intimes, c’est leur côté futile et enfantin. Là, je trouve que l’histoire est intéressante et prenante. On voyage et on voit grandir et s’épanouir Frankie.

Pourquoi avoir choisi Le journal de Frankie Pratt pour démarrer l’année ? Parce que c’est un livre OVNI qui, espérons-le, donnera le ton des lectures de 2016. Et puis, qui dit nouvelle année dit nouvel agenda et bonnes résolutions. Alors pourquoi ne pas démarrer un journal, comme Frankie ? Chaque année, je  colle tous mes souvenirs dans mon agenda. Je vais essayer de faire ça plus proprement que d’habitude. On ne sait jamais, ça pourrait me donner des envies d’écriture…

Profitez-bien de 2016 et n’oublions pas « qu’il faut s’aimer à tort et à travers «  (Julos Beaucarne).

Le journal de Frankie Pratt – Caroline Preston – Pocket

Publicités

Une réflexion sur “Le journal de Frankie Pratt – Caroline Preston

  1. Hello Maeve !
    Ce livre me tentait beaucoup, j’ai adoré l’avoir en main en librairie, je le trouve sublime mais j’avais peur de mettre mes sous en l’air..
    Ce sera peut-être un livre à acheter en 2016 grâce à ta chronique hihi.
    Plein de bisous
    Johanna

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s