Une famille normale – Garance Meillon

photostudio_1455660286131

le-resume

« Cassiopée et Damien ne font l’amour que le mardi, quand les enfants ont leurs activités parascolaires. Lucie aussi fait l’amour le mardi, pendant que ses parents la croient à son cours de danse. Et Benjamin dessine le système solaire sur les murs de sa chambre.
Mais pourquoi Cassiopée se montre-t-elle irrémédiablement incapable de pleurer, même à la mort de sa propre mère ? Et quelle lubie prend soudain Damien de vider l’appartement de la moitié de ses meubles ?
On se parle peu, et sans doute se comprend-on encore moins. Mais on donne le change. Jusqu’à quand ? »

monavis

A la lecture du résumé d’Une famille normale je ne savais pas trop à quoi m’attendre, j’espérais en tout cas quelque chose d’un peu plus captivant que D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan (je ne sais pas trop pourquoi j’ai pensé au Vigan quand j’ai eu ce roman entre les mains, car il n’y a absolument aucun point commun entre les deux).

Une famille normale est le premier roman de Garance Meillon, par ailleurs réalisatrice et scénariste. On sent qu’elle maîtrise la narration. D’un chapitre à l’autre, on entre dans la tête de chacun des protagonistes : Cassiopée froide et dure comme un iceberg, Damien fou d’amour et attendrissant, Lucie ado rebelle qui déteste sa mère et Benjamin petit bonhomme trop vieux pour son âge qui rêve d’aller dans l’espace.

J’ai détesté Cassiopée dans le premier chapitre, vraiment. Je l’ai trouvée cynique, méchante et froide. Et j’ai appris à l’aimer durant tous le reste du roman, à travers les yeux de Damien, face à son désarroi de ne pas pouvoir pleurer la mort de sa mère, et dans le regard de ses enfants qui ne sont pas tendre.

Chaque personnage gagne à être connu, cela nous force à chercher à percer la carapace, gratter le vernis. A voir au-delà des apparences.

L’histoire est assez captivante, on en apprend un peu plus sur cette famille à chaque page et on a envie de savoir comment tout va se terminer. L’écriture est agréable, sans lourdeurs, bien sentie. Cette incursion dans une famille normale était un plaisir. Un très bon premier roman.

Merci à Babelio et aux Éditions Fayard pour l’opération Masse Critique qui m’a permis de découvrir Une famille normale.

Une famille normale – Garance Meillon – Fayard

Publicités

2 réflexions sur “Une famille normale – Garance Meillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s