Le sang versé – Åsa Larsson

photostudio_1456090832135

le-resume

« À 145 kilomètres du cercle polaire, dans l’atmosphère crépusculaire du Grand Nord, un petit village aux environs de Kiruna, ville natale de l’avocate fiscaliste Rebecka Martinsson, est sous le choc : le pasteur de la paroisse – une femme – vient d’être assassiné : son corps a été sauvagement mutilé et pendu à l’orgue de son église. Après un long congé maladie, Rebecka, en mission là-bas pour son cabinet d’avocats, remonte la piste de cette affaire qui réveille le souvenir traumatisant d’un autre meurtre, celui d’un pasteur également, un an plus tôt. »

Je ne vous l’ai pas encore dit, mais j’ai été sélectionnée pour faire partie du jury du Prix des lecteurs du Livre de poche dans la catégorie Polars. Ceux qui me connaissent peuvent facilement imaginer ma petite danse de la joie au moment où j’ai reçu le mail m’annonçant cette nouvelle (la même que lorsque l’on m’a proposé de faire partie du Jury du Prix du roman tmv).

hugh-grant-love-actually-dance-o

Oui, celle-là…

J’ai deux ou trois livres à lire chaque mois pendant sept mois et je dois voter pour celui que je préfère. Un petit match de polars en somme. À la fin de l’aventure, les sept romans ayant obtenu le plus de voix seront les lauréats.

Ce mois-ci, je devais lire Le sang versé d’Åsa Larsson et Le violoniste de Mechtild Borrmann. Aujourd’hui, je vais vous parler du Sang versé et demain du Violoniste et je vous donnerai le résultat du duel de février.

Mon avis : J’adore les polars nordiques, j’étais donc impatiente de commencer cette lecture !

En revanche, je n’avais jamais entendu parler d’Åsa Larsson. Cette auteure suédoise a écrit huit romans dont cinq ayant pour héroïne Rebecka Martinsson – et trois sont déjà parus en France : Horreur boréale, Le sang versé et La piste noire.

Le sang versé est donc le second opus de la série mettant en scène l’avocate fiscaliste Rebecka Martinsson et il a été récompensé par le Prix du meilleur roman policier suédois en 2007 (d’ailleurs un autre livre d’Åsa Larsson a été récompensé par ce prix, mais il n’est pas encore traduit en français).

J’ai eu quelques difficultés à entrer dans l’histoire, car il y a beaucoup de références au premier tome et j’avoue qu’un vrai résumé n’aurait pas été superflu. Mais après avoir accepté de lâcher prise et de ne pas tout comprendre, j’ai pu apprécier l’histoire que racontait Åsa Larsson. Une histoire froide et violente. Glaçante. L’ambiance est glauque.

Certains personnages sont très attachants et je regrette juste un peu de n’avoir pas pu faire connaissance avec Rebecka Martinsson avant, car j’ai quand même eu l’impression d’arriver comme un cheveu sur la soupe. Je vous conseillerai donc de commencer par Horreur boréale, afin de ne pas passer à côté d’une bonne auteure.

Le sang versé – Åsa Larsson – Le Livre de Poche

Publicités

3 réflexions sur “Le sang versé – Åsa Larsson

  1. Pingback: Le violoniste – Mechtild Borrmann | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s