Adorable Sophy – Georgette Heyer

photostudio_1455138999699

le-resume

« Lorsque la respectable famille Ombersley recueille Sophie, une cousine éloignée, elle ne s’’attend pas à une telle révolution. Cette jeune femme espiègle bouleverse littéralement l’’ordre établi.
Indépendante, sûre d’’elle, n’’hésitant pas à monter à cheval comme un homme, Sophie ne correspond en rien à ce que le sombre et taciturne Charles d’’Ombersley attend des femmes. D’ailleurs, ne devrait-il pas dompter l’’impudente, avant que ses manières scandaleuses ne commencent à lui plaire un peu trop ? »

monavis

J’ai ressorti ce roman du fond de ma PAL quand je suis partie à Londres (oui, à cause de la photo de Big Ben sur la couverture, c’est aussi simple que ça). J’espérais passer un bon moment, mais je ne m’attendais pas à ce qu’Adorable Sophy me plaise autant, j’avoue.

Après une petite déception à la lecture du recueil de Carla Cassidy, je m’étais imaginé une sorte de bluette sympa mais sans plus, une romance en costumes un peu (trop) mièvre.

En fait, c’est un super bon bouquin. Romantique, certes, mais aussi franchement drôle. Cela tient évidemment au personnage de Sophy, une véritable tornade qui vient chambouler l’existence bien rangée de sa famille et que son cousin a envie d’étrangler au moins une fois par jour.

En fait, Sophy m’a fait penser à Charlotte Ellison-Pitt, l’héroïne d’Anne Perry. Une femme indépendante, pétillante et intelligente. J’ai retrouvé en Sophy un peu d’Emma de Jane Austen (en fait, je triche un peu, je n’ai pas encore lu Emma, mais j’ai vu trois adaptations ciné ou en mini-séries de cette histoire, que j’adore), mais en plus maligne. Sophy est cool et loin d’être nunuche.

Alors bien sûr, pour aimer autant que moi ce roman, il faut être un peu réceptif à l’univers austenien, mais si vous l’êtes, il n’y a pas de raison de ne pas vous précipiter sur Adorable Sophy.

Georgette Heyer écrit ce roman en 1950, elle en a d’ailleurs écrit beaucoup d’autres, ainsi qu’une dizaine de policiers. Je pense que j’en lirais d’autres (au moins un) pour voir s’ils sont aussi bien qu’Adorable Sophy. Mais ce qui me fait un peu peur c’est de savoir que plusieurs auteurs se sont inspirés de son travail, notamment Barbara Cartland (oui moi, ça me fait peur). Et quand on voit certaines couvertures des anciennes éditions des romans d’Heyer, on est plus proche de l’univers de Cartland que de celui de Sophie Kinsella ! Affaire à suivre, donc….

Adorable Sophy – Georgette Heyer – Milady

Publicités

5 réflexions sur “Adorable Sophy – Georgette Heyer

  1. Pingback: L’épouse insaisissable – Callie Hutton |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s