Poppy Wyatt est un sacré numéro – Sophie Kinsella

photostudio_1459793605614

le-resume

« En Angleterre, de nos jours. Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations.
Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l’étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr…
Car ce portable appartient à l’assistante d’un dénommé Sam qui n’a pas l’air de saisir l’urgence de la situation. A force de supplications, Poppy réussit à le persuader de lui laisser ledit téléphone. C’est juré, c’est l’affaire de quelques heures, et elle lui transmettra tous ses messages d’ici là.
Sauf que bien entendu, toute cette affaire va rapidement tourner au vinaigre : impossible de retrouver cette foutue bague, la soirée avec les beaux-parents vire au désastre, Magnus n’est pas d’un très grand soutien et Lucinda, la très irritable wedding planner, est aux abonnés absents.
Et puis, il y a ces messages étranges reçus sur le portable de Sam, qui laisseraient entendre qu’un complot se prépare contre lui dans sa propre entreprise. Poppy parviendra-t-elle à redresser la situation ? »

monavis

J’aime beaucoup les romans de Sophie Kinsella. Ils me mettent de bonne humeur et souvent ils me font rire. J’avais été un peu déçue par Nuit de noces à Ikonos, mais pas assez pour bouder cette auteure que j’adore – j’attends d’ailleurs avec impatience la sortie du prochain Accro du shopping dans quelques jours.

Poppy Wyatt est un sacré numéro se lit d’une traite. Un dimanche pluvieux ou une journée patraque au fond du lit, rien de tel pour se remonter le moral. Poppy doit se marier et lors d’une soirée entre filles, elle ne retrouve plus sa bague de fiançailles. Sa bague de fiançailles hors de prix tout juste sortie du coffre par son fiancé. Pour enfoncer encore plus le clou, elle se fait voler son portable. Comment donc savoir si sa bague refait surface ? Car Poppy a bon espoir de cacher cette mésaventure à son fiancé et à sa famille d’intellectuels. Elle a déjà assez de raisons de ne pas se sentir à sa place parmi ces champions de Scrabble.

Comme si un Dieu l’avait entendu – un Dieu sans doute un peu facétieux – Poppy trouve un téléphone portable professionnel dans une corbeille. Le temps de retrouver sa bague, elle refuse de le rendre à son propriétaire et lui fait donc suivre ses messages. Tout se passerait bien si elle n’y ajoutait pas son grain de sel, évidemment.

J’ai adoré ce roman, Poppy est vraiment attachante. Cette lecture m’a fait un bien fou et les médecins devraient sans doute penser à prescrire ce roman pour toutes les patientes un peu fleur bleue qui n’ont pas trop le moral. Résultat garanti !

Poppy Wyatt est un sacré numéro – Sophie Kinsella – Pocket

Publicités

2 réflexions sur “Poppy Wyatt est un sacré numéro – Sophie Kinsella

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s