Quand le Diable sortit de la salle de bain – Sophie Divry

photostudio_1461370246805

le-resume

« Dans un petit studio mal chauffé de Lyon, Sophie, une jeune chômeuse, est empêtrée dans l’écriture de son roman. Elle survit entre petites combines et grosses faims. Certaines personnes vont avec bonté l’aider, tandis que son ami Hector, obsédé sexuel, et Lorchus, son démon personnel, vont lui rendre la vie plus compliquée encore. Difficile de ne pas céder à la folie quand s’enchaînent les péripéties les plus folles. »

monavis

C’est mon amie Stelda qui m’a prêté ce roman après me l’avoir très bien vendu. Quand le Diable sortit de la salle de bain raconte le quotidien de Sophie, un quotidien difficile. Elle est au chômage, galère a trouver des piges, des petits boulots… Elle a souvent faim, souvent froid, souvent le moral dans les chaussettes. Le sort de son ami Hector n’est pas plus enviable, même s’il parle plus de son obsession pour les fesses de la voisine de Sophie que du fait qu’il ne mange pas tous les jours.

Présenté comme ça, je parie que vous vous dites qu’on n’est pas loin des Misérables, je me trompe ? Pourtant ce n’est pas vraiment le cas, car le ton de Quand le Diable sortit de la salle de bain est assez drôle. Cette lecture n’est pas de tout repos. On est sans cesse interrompu dans notre lecture par des interludes. Des interventions délirantes de Lorchus, le Diable ou des récits classés X d’Hector. Ce roman chamboule, il bouscule, il révolte aussi.

Ensuite parlons de l’objet en lui-même : on peut saluer le travail des Editions Noir sur blanc, car le livre est superbe. La couverture d’abord est très esthétique. mais l’intérieur n’est pas en reste avec ses différentes polices de caractère, ses mots qui se promènent dans la marge, des pages de différentes couleurs. Le second roman de Sophie Divry fait partie de ces lectures dont on se souvient, parce qu’elles dénotent et ça fait du bien. Petit bémol : la fin m’a un peu déçue, je dois l’avouer, mais ce n’est pas ce que je retiendrai de ce roman.

Quand le Diable sortit de la salle de bain – Sophie Divry – Noir sur blanc

Publicités

5 réflexions sur “Quand le Diable sortit de la salle de bain – Sophie Divry

      • Oui, pourtant celui-ci aussi me tentait bien.
        Non, c’est vrai, ma bibliothèque déborde, dis-toi que j’ai demandé à mon beau-père de venir faire des étagères dans ma chambre pour que je puisse continuer à accumuler… Ca craint !
        Tu l’achètes demain ?! Si je le fais, Chéri va me zigouiller car on a pas encore reçu notre bourse.. Mais en même temps….. KINSELLA !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s