N’appelle pas à la maison – Carlos Zanón

photostudio_1466333129816

le-resume

« Barcelone, de nos jours. Raquel, Cristian et Bruno vivent d’une arnaque dans laquelle ils excellent : ils font chanter les couples illégitimes. De l’argent facile, une organisation bien rodée, menée de main de maître par Bruno, malgré quelques passages à tabac lorsque les choses dérapent. Merche et Max sont amants. Elle est mariée, il est divorcé ; tous deux font partie de la classe moyenne catalane. Un jour, Cristian va repérer le couple et noter le numéro de plaque d’immatriculation de Max. L’engrenage diabolique est enclenché… mais rien ne va se passer comme prévu. Deux mondes se côtoient dans ce roman où l’on croise une galerie de personnages marquants, durement touchés par la crise et par la vie. »

monavis

J’ai lu N’appelle pas à la maison de Carlos Zanón pour le Prix des lecteurs du Livre de Poche. Ce mois-ci, je devais lire La prétendue innocence des fleurs de Calderon et de Moras et Les nuits de la Saint-Jean de Viveca Sten.

Je n’ai pas aimé cette lecture. Ni le style, très brut, trash, trop masculin, ni l’histoire, ni les personnages, paumés et vraiment pas attachants. Bref, je n’avais qu’une envie : en finir pour passer à autre chose. Et l’autre chose, c’est Les nuits de la Saint-Jean dont je vous parlerai vendredi.

N’appelle pas à la maison – Carlos Zanón – Livre de Poche

Publicités

5 réflexions sur “N’appelle pas à la maison – Carlos Zanón

  1. Pingback: Les nuits de la Saint-Jean – Viveca Sten |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s