Le grand cerf – Nicolas Marchal

photostudio_1466343758371

le-resume

« Il sait qu’il est un grand écrivain. Il connaît toute l’étendue de son talent. Alors il lui faut une explication plausible au silence des éditeurs renommés. Il finit par la trouver en se posant la bonne question : qui a accès à son courrier, sinon son facteur ? »

monavis

L’idée de départ du Grand Cerf est assez excellente : l’Écrivain, avec une majuscule, après le succès de son premier roman attend des lettres de maisons d’éditions pour son second manuscrit. Comme seuls les refus arrivent dans sa boîte aux lettres, il pense que son facteur est dans le coup et garde pour lui les bonnes nouvelles.

C’est assez prometteur. Malheureusement, je n’ai pas franchement accroché. Les différents styles d’écriture m’ont un peu perdue. Et j’ai trouvé l’histoire un peu trop folle pour mon cerveau en manque de sommeil. J’ai carrément été larguée à un moment. Ceci dit, il y a quand même des passages extrêmement drôles. Notamment quand l’Écrivain pète les plombs après que son gamin lui ait réclamé la même histoire du soir pour la millième fois.

Pas un coup de cœur pour moi, amis si vous aimez les Objets littéraires non identifiés, laissez-vous tenter par ce roman truffé d’humour belge.

Et pour ne pas être seule à avoir cette comptine dans la tête, je partage avec vous les paroles, ne me remerciez pas si vous l’avez aussi dans la tête toute la journée : Dans sa maison un grand cerf / Regardait par la fenêtre / Un lapin venir à lui / Et frapper ainsi / Cerf, cerf, ouvre-moi / Ou le chasseur me tuera / Lapin, lapin, entre et viens / Me serrer la main.

En tout cas, merci à Babelio et à Weyrich Édition pour l’opération Masse Critique qui m’a permis de découvrir Le Grand Cerf.

Le grand cerf – Nicolas Marchal – Weyrich Édition

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s