Moi, l’amour et autres catastrophes – Karen Templeton

moilamour

le-resume

« Se faire abandonner par son fiancé au pied de l’autel n’a jamais été une partie de plaisir, mais quand dans la même semaine vous perdez votre appartement et votre emploi, c’est carrément la catastrophe ! Et je sais de quoi je parle, puisque c’est très exactement ce qui vient de m’arriver. Au début, j’ai cru que jamais je n’allais m’en remettre. Pourtant, quelques centaines de litres de glace Ben & Jerry’s plus tard, j’ai décidé qu’il était temps de contre-attaquer. Moi, Ginger Petrocelli, New-Yorkaise branchée, talentueuse décoratrice d’intérieur, fille modèle et meilleure amie exemplaire, finir ma vie célibataire dans la chambre d’amis de chez mes parents ? Hors de question ! Ma décision était prise : j’allais me trouver un boulot et un toit au plus vite. Et pourquoi pas l’homme de ma vie par la même occasion ? »

monavis

Moi, l’amour et autres catastrophes est un roman de Karen Templeton. En faisant quelques recherches sur l’auteur, j’ai vu qu’elle avait écrit de nombreuses romances qui ne me tentent pas franchement, car elles ont l’air très gnangnans. Bon OK, je n’ai pas lu les résumés mais des titres comme Une nuit avec le cheikh, Sous un ciel d’orage ou Une troublante proposition, ça me fait penser à du Barbara Cartland. Et ce n’est pas ma tasse de thé. Moi, il me faut de l’humour pour emballer tous ces sentiments sirupeux.

Ça tombe plutôt bien, car Moi, l’amour et autres catastrophes est truffé d’humour. Les situations sont rocambolesques et la pauvre Ginger n’a pas le temps de se reposer entre son fiancé qui la plante le jour de leur mariage, son patron qui disparaît et son appartement qu’elle doit lâcher du jour au lendemain… Et ce n’est que le début.

Pour la petite histoire – et ceux qui me connaissent bien verront tout de suite l’ironie de la situation, Ginger se retrouve à cohabiter avec… un coq ! C’est sans doute le pire qu’il puisse arriver à quelqu’un. Et je sais de quoi je parle.

Ce roman m’a bien fait rire et c’est une bonne surprise, car l’histoire est plus complexe qu’il n’y paraît. Je vois conseille donc cette lecture, si vous voulez passer un agréable moment.

Moi, l’amour et autres catastrophes – Karen Templeton – Red dress ink

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s