La mémoire fantôme – Franck Thilliez

photostudio_1478798614781

le-resume

« Une femme à bout de souffle court dans l’orage. Dans le creux de sa main, un message gravé en lettres de sang : « Pr de retour ». Elle pense être en février, nous sommes fin avril. Elle croit sa mère vivante, celle-ci s’est suicidée voilà trois ans dans un hôpital psychiatrique…
Quatre minutes. C’est pour elle la durée approximative d’un souvenir. Après, sans le secours de son précieux organiseur électronique, les mots, les sons, les visages… tout disparaît.
Pourquoi ces traces de corde sur ses poignets ? Que signifient ces scarifications, ces phrases inscrites dans sa chair ? Quel rapport entre cette jeune femme et les six victimes retrouvées scalpées et torturées quatre années plus tôt ?
Pour Lucie Henebelle, lieutenant de police de la brigade criminelle de Lille, la soirée devait être tranquille. Elle deviendra vite le pire de ses cauchemars… Une lutte s’engage, qui fera ressurgir ses plus profonds démons. »

monavis

Il y a quelques jours, je vous ai parlé de La chambre des morts, mon premier Franck Thilliez offert par mon amie Sabrina du blog pas son blog, direction Mes petits bonheurs. Comme ce livre était un recueil de deux aventures de Lucie Henebelle, j’ai aussitôt enchaîné sur La mémoire fantôme.

L’intrigue est super intéressante et originale. Bon, ce n’est pas le premier livre que je lis et qui met en scène un personnage ayant un problème de mémoire. Je pense à Avant d’aller dormir de S.J. Watson ou à L’oubli de Emma Healey. Mais la meilleure référence est cinématographique. En effet, La mémoire fantôme a des points communs avec Mémento de Christopher Nolan (un film que j’adore). Alors forcément, l’histoire m’a plue et j’ai retrouvé dans le roman de Thilliez la noirceur présente dans le film de Nolan. Lucie Henebelle est un personnage vraiment intéressant, sombre aussi. Et je pense que je prendrai plaisir à la retrouver dans une autre enquête.

En revanche, si vous n’aimez pas les thrillers et les ambiances glauques, passez votre chemin, parce que Thilliez c’est assez noir.

La mémoire fantôme – Franck Thilliez – Pocket

Publicités

2 réflexions sur “La mémoire fantôme – Franck Thilliez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s