L’avocat, le nain et la princesse masquée – Paul Colize

photostudio_1481153175409

le-resume

« Quand on est avocat, spécialiste des affaires de divorce, coucher avec ses clientes est rarement une bonne idée. En fait, c’est même interdit. Mais lorsqu’il s’agit de Nolwenn Blackwell, un des mannequins les plus en vue du moment, difficile de résister. Hugues Tonnon s’est laissé tenter et mal lui en a pris. Au petit matin, deux flics viennent enfoncer le clou dans sa gueule de bois carabinée : Nolwenn a été assassinée. Et puisqu’il est le dernier à l’avoir vue vivante – et de près – il est le principal suspect. Pour l’inspecteur Witmeur, il ne fait même aucun doute qu’il est coupable. Le flic a une revanche à prendre sur le baveux depuis que sa séparation lui a coûté une paire de faux seins… »

monavis

J’ai entendu parler de Paul Colize quand son roman Concerto pour quatre mains est sorti. Je voyais cette couverture partout. Et j’ai fini par retenir le nom de cet auteur belge.

Alors comment me suis-je retrouvée avec L’avocat, le nain et la princesse masquée entre les mains ? Simplement parce que je ne peux pas résister à une offre telle que celle que proposait Pocket : « une tasse offerte pour deux livres achetés ». Si vous me suivez sur Instagram, vous avez dû remarquer que j’avais un petit problème d’addiction avec les mugs. Mmm, bref, c’est ainsi que je suis repartie avec ce roman de Paul Colize et Storyteller de James Siegel.

J’ai profité d’un trajet en train pour le commencer et sachant que j’allais trimballer mes affaires avec moi toute la journée, j’ai été séduite par son format compact et sa pagination raisonnable (ce n’était pas le moment de commencer Le fils de Philippe Meyer et ses 670 pages).

J’ai plongé tout de suite dans cette intrigue un peu folle, mais pas totalement déjantée, du moins pas assez pour me laisser sur le bord de la route (oui, je ne suis pas dingue des histoires complètement barrées). J’ai aimé le ton, l’intrigue, le rythme et l’humour. En fait, j’ai vraiment dévoré ce roman, parce que je voulais connaître la fin, savoir comment Hugues Tonnon allait se sortir de la mouise dans laquelle il était fourré.

Après cette découverte de l’auteur, je ne dirais pas non à un autre roman de Paul Colize, mais quand j’aurai un peu avancé dans ma PAL…

L’avocat, le nain et la princesse masquée – Paul Colize – Pocket

Publicités

2 réflexions sur “L’avocat, le nain et la princesse masquée – Paul Colize

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s