S’enfuir – Guy Delisle

photostudio_1488308319564

« En 1997, alors qu’il est responsable d’une ONG médicale dans le Caucase, Christophe André a vu sa vie basculer du jour au lendemain après avoir été enlevé en pleine nuit et emmené, cagoule sur la tête, vers une destination inconnue. Guy Delisle l’a rencontré des années plus tard et a recueilli le récit de sa captivité – un enfer qui a duré 111 jours. Que peut-il se passer dans la tête d’un otage lorsque tout espoir de libération semble évanoui ? »

monavis

Lors d’une des dernières émissions de N’écoute pas les idoles sur Radio Béton (celle du 18 février, et d’ailleurs en écoutant le podcast, tu pourras aussi m’entendre), Mélanie a présenté le dernier album – enfin, avec ses plus de 400 pages, on peut peut-être parler de roman graphique – de Guy Delisle, S’enfuir, récit d’un otage. Et comme elle est super sympa, elle me l’a prêté.

S’enfuir a été mon coup de cœur de février. J’ai refermé cette BD les larmes aux yeux. L’auteur de Pyongyang, de Shenzhen, de Chroniques birmanes et de Chroniques de Jérusalem a réalisé un petit bijou.

Christophe André a passé 111 jours en captivité, enlevé lors de sa première expérience au sein d’une ONG en 1997. Pas d’explication, pas de discussion avec ses geôliers. Rien. Le silence, quatre murs, un matelas et des questions qui tournent dans sa tête.

J’ai beaucoup aimé la construction de cet album. On se focalise sur Christophe André et non sur la prise d’otage. Des tractations, on ne sait rien. Des déplacements au milieu de la nuit, on n’en comprend pas le sens. Comme l’otage, on ne voit rien, à part ces quatre murs et ce matelas.

S’enfuir m’a fait penser au Joueur d’échecs de Stefan Zweig. A travers cet album, on touche du doigt ce que peuvent ressentir tous les otages : la peur, l’incompréhension, le désespoir, mais aussi la rage.

C’est subtil, touchant et percutant.

S’enfuir – Guy Delisle – Dargaud

Publicités

5 réflexions sur “S’enfuir – Guy Delisle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s