Qui veut la peau d’Anna C. ? – Sophie Henrionnet

photostudio_1489068417243

le-resume

« La trentaine, Marie est une célibataire endurcie. Bibliothécaire modèle, elle apprend un jour une formidable nouvelle : son odieuse supérieure est morte étouffée avec un beignet. Enfin l’avenir lui sourit, enfin elle va accéder au poste de directrice. Mais, au lieu de promouvoir l’employée modèle, le grand patron nomme la maîtresse du maire, belle à tomber mais bête comme ses pieds.
Et puisque la poisse est généreuse, Marie se trouve mêlée à un incroyable quiproquo. Un soir, pour chasser un ado boutonneux lui faisant des avances, elle prétend s’appeler… Anna Costello, un nom entendu par hasard. Peu après, elle se retrouve traquée par des malabars recherchant justement une certaine Anna Costello ! Mais qui est donc cette Anna C. ? Pour se sortir de cette embrouille, la sage bibliothécaire peut compter sur l’aide du séduisant Grégoire, un architecte SDF qui a volé à son secours. Ils ne seront pas trop de deux pour l’aider à reprendre sa vie en main…
Se faire passer pour quelqu’un d’autre est rarement une bonne idée…»

monavis

Ce n’est un secret pour personne : j’adore Sophie Henrionnet. Je réalise d’ailleurs que la plupart de mes auteures favorites s’appellent Sophie : Sophie Kinsella, Sophie Hénaff et Sophie Henrionnet (j’aime aussi beaucoup Sophie Audouin-Mamikonian). Coïncidence ? Je ne pense pas.

Quand j’ai appris que Sophie Henrionnet sortait un nouveau roman, j’ai noté la date dans mon agenda et comme la vie est bien faite, j’avais rendez-vous dans une librairie tourangelle le jour de la sortie de Qui veut la peau d’Anna C. ?

Et cette fois-ci, contrairement à mon habitude qui consiste à garder pour plus tard les livres que je sens que je vais adorer (au cas où, comme une trousse de secours), je n’ai pas attendu longtemps pour le lire.

Ce que j’adore dans les romans de Sophie Henrionnet, c’est qu’ils nous racontent des histoires à la fois loufoques et touchantes, drôles et attachantes, avec des personnages tellement sympathiques que l’on a qu’une seule envie : leur ressembler. Ça a été le cas avec Olympe McQueen dans Tout est sous contrôle, dont je vous ai parlé la semaine dernière et c’est à nouveau le cas avec Marie dans Qui veut la peau d’Anna C.?

Marie, bibliothécaire trentenaire, semble sur le point de vivre la plus belle semaine de sa vie. Son horrible cheffe vient de mourir étouffée par un beignet (!) et elle pourrait donc avoir la promotion de ses rêves et la place de parking qui va avec et sa cousine lui a arrangé un rendez-vous avec un beau Grec. Que demander de plus ? Et pourtant, rien ne se passe comme prévu… La promotion lui passe sous le nez au profit de la maîtresse du Maire, une nana sympa mais con comme un manche, et son rendez-vous tourne au cauchemar quand elle manque de se faire kidnapper. Quelle idée aussi d’avoir donné un autre nom que le sien pour se débarrasser d’un dragueur relou, surtout un nom qu’elle a entendu comme ça par hasard au détour d’une conversation !

Poursuivi par des types qui ont l’air d’en vouloir à cette Anna C., Marie se retrouve donc en mauvaise posture, mais elle va pouvoir compter sur un architecte SDF et un flic un peu trop sûr de lui pour démêler cette histoire qui devient vraiment dangereuse.

Ce roman est vraiment super. J’ai passé un moment génial et sans prise de tête avec Marie, qui n’a pas son pareil pour se fourrer dans des situations improbables. On rit. Et ça fait du bien, mutin de mordel de l’herbe ! (comme dirait Marie). Et en même temps, il y a un bon scénario et de très bons personnages secondaires, comme Gilbert, ce papy bourru et la mère de Marie – quand on la rencontre, on comprend pourquoi Marie a ce petit grain de folie qui la rend si sympa. Et il y a aussi de la romance, ce qui rend ce livre si léger (mais pas que). Bref, je vous le conseille mille fois. La seule chose qui me rend triste maintenant, c’est de savoir que je l’ai déjà lu et que je ne pourrai donc plus le découvrir. Mais heureusement, j’ai un autre roman de Sophie Henrionnet dans ma PAL (Les mondes de l’arbre) et je n’ai toujours pas lu son premier roman, Drôle de Karma. J’ai encore un peu de marge, avant d’être en manque. Mais quand même.

Qui veut la peau d’Anna C. ? – Sophie Henrionnet – City Éditions

coeurcoeur

Publicités

7 réflexions sur “Qui veut la peau d’Anna C. ? – Sophie Henrionnet

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s