Les salauds devront payer – Emmanuel Grand

photostudio_1490187617012

le-resume

« Wollaing. Une petite ville du Nord minée par le chômage. Ici, les gamins rêvent de devenir joueurs de foot ou stars de la chanson. Leurs parents ont vu les usines se transformer en friches et, en dehors des petits boulots et du trafic de drogue, l’unique moyen de boucler les fins de mois est de frapper à la porte de prêteurs véreux. À des taux qui tuent… Aussi, quand la jeune Pauline est retrouvée assassinée dans un terrain vague, tout accuse ces usuriers modernes et leurs méthodes musclées. Mais derrière ce meurtre, le commandant de police Erik Buchmeyer distingue d’autres rancœurs. D’autres salauds. Et Buch sait d’expérience qu’il faut parfois écouter la petite idée tordue qui vous taraude, la suivre jusque dans les méandres obscurs des non-dits et du passé. »

Lundi, je vous ai présenté le premier roman du match du mois du Prix Livre de poche Polar, il s’agissait des Pages du serpent de Jessica Cornwell, mercredi, c ‘était au tour des Petites filles de Julie Ewa. Pour terminer cette semaine de polars en beauté, partons dans le nord de la France avec  Les Salauds devront payer d’Emmanuel Grand.

monavis

Avec un titre comme Les salauds devront payer et une couverture rouge et coup de poing comme celle-ci, on sait que l’on va avoir entre les mains une histoire punchy et noire. Et en effet, le lecteur n’est pas trompé sur la marchandise.

Les salauds devront payer nous emmène dans une petite ville du nord de la France, une ville où le chômage est un personnage à part entière. Certains tentent de s’en sortir autrement qu’en attendant de trouver un vrai boulot, certains ont des rêves d’ailleurs. D’autres en profitent pour mettre en place une économie parallèle sur le dos des pauvres gens. Trafic de drogue, mafieux locaux, personnes peu fréquentables, violence et misère. C’est un peu le quotidien des gens de Wollaing.

Emmanuel Granda écrit Terminus Belz récompensé du Prix Polar SNCF. Il est tout à fait possible que je me penche sur cet auteur parce que j’ai été séduite par le style.

Mais ça n’a pas été un coup de foudre. Il m’a fallu du temps pour succomber…

Le premier chapitre m’a déstabilisée et m’a presque donné envie de reposer le roman. J’imaginais me retrouver à Wollaing dans les années 2000 et je débarque en plein conflit armé, durant la guerre d’Algérie, avec force détails et force protagonistes et j’avoue que cette entrée en matière ne m’a franchement convaincue. Mais je me suis accrochée et j’ai bien fait. Passée cette incursion dans le passé, on se prend ce roman noir de plein fouet en pleine tête. Les personnages sont bien troussés – quoique peu décrits – et l’histoire est à  l’avenant. A tel point que je me suis dit plusieurs fois que j’adorerais voir ce roman adapté en film ou en mini-série. Je pense qu’il y a de quoi faire.

J’ai eu de la peine pour cette pauvre Pauline, qui avait des rêves plein la tête. Et j’ai été troublée par la noirceur de cette histoire. Et je me suis vraiment dit que ce mois-ci, le Livre de poche voulait nous plomber le moral. Parce que ce roman n’est pas très optimiste… J’ai eu du mal à départager Les salauds devront payer et Les petites filles. Mais je dirai que Les Petites filles m’a plus embarquée. Mais pour une adaptation ciné ou série, je vote pour Les salauds devront payer (mon Dieu, rien que d’imaginer Les petites filles sur grand écran, j’ai des sueurs froides !)

Les salauds devront payer – Emmanuel Grand – Livre de poche

Publicités

3 réflexions sur “Les salauds devront payer – Emmanuel Grand

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s