la meilleure chose qui puisse arriver à un homme c’est de se perdre – Alain Gillot

photostudio_1492516992437

le-resume

« Alors qu’Antoine, 42 ans, intervient sur un tournage, il supprime sans même le savoir le rôle d’Emma. La jeune femme le gifle sur un court de tennis, il la poursuit pour s’excuser. Il ne pourra jamais plus rentrer chez lui, dans cette vie sans émotion, sans risque, qu’il s’est construite. »

monavis

J’avais beaucoup aimé le premier roman d’Alain Gillot, La surface de réparation. Sans être inoubliable, cette histoire m’avait donné du baume au cœur. En voyant la couverture du second roman de l’auteur et le titre à rallonge, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano.

Mais si les deux romans ont la même volonté – celle de nous rendre heureux – à mon avis, la comparaison s’arrête ici. Car là où j’ai trouvé de la maladresse chez Raphaëlle Giordano, il n’y en a pas chez Gillot et La meilleure chose qui puisse arriver à un homme c’est de se perdre est quand même franchement bien mieux écrit. Alors si vous avez adoré Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, ne soyez pas vexés par mes propos, qui n’engagent que moi. Vous avez tout à fait le droit d’avoir eu envie de tout changer à la lecture de ce roman fait pour ça. Et si j’aime bien de temps en temps les romans de développement personnel – je pense notamment à Laurent Gounelle – ils me laissent souvent de marbre.

La meilleure chose qui puisse arriver à un homme c’est de se perdre n’est pas un roman de développement personnel, mais une comédie romantique feel good, un roman d’apprentissage, l’évolution d’un homme qui a pris l’habitude de vivre loin des autres sans s’impliquer, un peu comme Will dans A propos d’un garçon de Nick Hornby (si l’on remplace la musique par le tennis et les conquêtes d’un soir par une copine pour laquelle Antoine n’a pas de sentiments).

J’ai passé un très bon moment avec Antoine et j’ai apprécié le fait de le voir s’ouvrir aux autres sans même qu’il s’en rende compte. J’ai trouvé ce roman très doux et bienveillant. Réconfortant. Et je pense qu’au moment où je l’a lu j’avais besoin de cette douceur.

Merci à Babelio et Flammarion pour l’envoi de ce roman.

La meilleure chose qui puisse arriver à un homme c’est de se perdre – Alain Gillot – Flammarion

Publicités

8 réflexions sur “la meilleure chose qui puisse arriver à un homme c’est de se perdre – Alain Gillot

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 4 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s