Dedans ce sont des loups – Stéphane Jolibert

photostudio_1492954431280

le-resume

« Un univers gelé, sous la neige huit mois sur douze, quelque part au-delà de la frontière au nord, aux confins du monde civilisé. Dans ce monde où le bruit des arbres et des bêtes est tamisé par le poids de la neige, il y a le vieux Tom, qui a perdu ses jambes et distille de l’alcool dans son laboratoire clandestin. Il y a Nats, qui livre la gnôle entre la ferme de Tom et le Terminus, le bar-hôtel-bordel sur la route déserte qui mène à la ville lointaine. Il y a Sarah la rousse, qui émeut Nats au-delà du rationnel, il y a l’Irlandais, le contremaître, Leïla la prostituée et le mécano Twigs la Levrette. Et puis Marthe qui subit la violence de son mari alcoolique. Tout ce monde-là survit, malgré la neige et les coups durs, parce qu’il n’y a pas d’autre endroit où aller. Tous luttent contre les loups, tous les loups, quels qu’ils soient. »

Et voici le retour du Prix du roman Livre de Poche 2017 catégorie Polar ! Et c’est parti pour le troisième match, avec encore trois titres ce mois-ci : Dedans ce sont des loups de Stéphane Jolibert, Te laisser partir de Clare Mackintosh et Les enfants du Cap de Michele Rowe.

monavis

Dedans ce sont des loups est un titre qui m’a intriguée. Il laisse penser que l’on va plonger dans une histoire sombre et violente.

Dans Dedans ce sont des loups, nous voici transportés au-delà de la frontière, quelque part dans le Grand Nord, dans une zone de non droits dans laquelle des hommes qui souhaitent échapper à leur passé ont décidé de venir se faire oublier. Et au milieu de tout cela, il y a le Terminus, un hôtel-bar à putes et qui concentre toute la violence de la ville. Et à la tête de cet endroit, un homme que personne n’a jamais vu mais que tout le monde respecte. Et si quelque idiot décide de braver les interdictions, il le paye. De sa vie. Et certains sont là pour faire respecter ces règles, c’est le cas de Nats. C’est aussi le cas de Sean. Sean, celui que traque Nats.

Cette lecture aurait simplement pu être dure et abrupte, une bête histoire de vengeance, mais ça a été bien plus que ça. Cette ville – que j’espère ne jamais avoir à visiter un jour – est sombre et violente. Et pourtant, il y a aussi des moments de poésie et de tendresse. Des personnages bestiaux et d’autres profondément humains.

J’ai beaucoup aimé ce roman, l’histoire, le style, l’ambiance, Nats. C’était rude et beau.

Dedans ce sont des loups est le premier roman de Stéphane Jolibert. Il a reçu plusieurs prix, celui des lecteurs des bibliothèques et des médiathèques de Grand Cognac et le prix du Goéland masqué. Depuis, il a sorti un second roman aux éditions du Masque Le déclic. Et franchement, il est possible que je le lise un de ces jours…

Concernant Te laisser partir de Clare Mackintosh, je n’écrirai pas de nouvelle critique, parce que j’en avais déjà écris une à la sortie du roman. En revanche, malgré une PAL débordante, je l’ai relu afin de me le remettre en tête. Et j’ai adoré me retrouver à nouveau dans cette histoire. Je vous invite à lire mon avis ici.

Dedans ce sont des loups – Stéphane Jolibert – Livre de poche

Publicités

2 réflexions sur “Dedans ce sont des loups – Stéphane Jolibert

  1. Pingback: Les enfants du Cap – Michèle Rowe | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 4 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s