Polycarpe, le pigeon noir – Claudine Chollet

photostudio_1494876125808

le-resume

« Quel secret semble détenir le magnifique pigeon voyageur qui squatte le toit enneigé du logis de Polycarpe ? Serait-il un oiseau de mauvais augure ou vient-il chercher une ultime protection auprès de l’ex-vétérinaire ?
Alors qu’une série d’agressions perturbent les joyeuses animations de noël, l’apparition du volatile coïncide étrangement avec l’épouvantable incendie qui ravage la propriété des Santerre.
Utilisant leurs connaissances en psychologie humaine et animale, Polycarpe et Imogène parviendront à percer les causes mystérieuses de ces évènements dramatiques.
Le destin émouvant du pigeon et les inclinations amoureuses qui unissent plus d’un couple rochebourgeois en ces fêtes de fin d’année réchauffent l’atmosphère enneigée de cet épisode. »

monavis

Après ma lecture du premier tome des aventures de Polycarpe, j’avais très envie de me plonger dans le second roman de Claudine Chollet.

J’avais beaucoup apprécié ce que l’auteure considère comme du « polar cosy », c’est-à-dire une histoire chaleureuse, des personnages attachants et une intrigue bien ficelée, mais presque accessoire.

Je suis entrée dans Le pigeon noir comme dans une paire de chaussons confortables. J’ai retrouvé avec plaisir Polycarpe, l’ex-vétérinaire tombé sous le charme d’un vieux logis dans une tranquille petite bourgade. Tranquille, du moins en apparence. J’ai retrouvé aussi ses amis aux prénoms improbables et j’ai réalisé qu’ils m’avaient tous manqué. Oui, c’est la magie de Claudine Chollet : elle arrive à nous faire tellement apprécier ses personnages qu’on a l’impression qu’ils s’agit d’amis.

Pour ceux qui connaissent Agatha Raison, la géniale héroïne de M.C. Beaton ou Armand Gamache l’enquêteur attachant de Louise Penny, sachez qu’il y a autant de tendresse dans les romans de Claudine Chollet que dans ceux de Beaton et Penny. Et pour ceux qui ne connaissent pas ces auteurs et qui ont envie de plonger dans une enquête calme et cosy, je vous invite fortement à faire connaissance avec Polycarpe (mais aussi avec Agatha et Armand).

J’ai aimé l’ambiance du Pigeon noir. On est bien loin du thriller haletant, mais j’apprécie de me laisser bercer par une histoire tranquille entre deux thrillers qui m’empêchent de dormir.

Claudine Chollet sera au Chapiteau du livre les 20 et 21 mai à Saint-Cyr-sur-Loire. L’occasion pour ceux qui ne la connaissent pas de découvrir cette auteure et ses personnages aussi attachants qu’elle.

Polycarpe, le pigeon noir – Claudine Chollet – Tutti Quanti

Publicités

5 réflexions sur “Polycarpe, le pigeon noir – Claudine Chollet

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 5 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Polar sur Loire, samedi 25 novembre 2017 | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Polycarpe, le nègre en chemise – Claudine Chollet | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s