Grace Kelly, l’amour et moi – Lucy Holliday

photostudio_1495110100741

le-resume

« Libby Lomax a toujours son bon vieux Chesterfield. Sa marque de bijoux décolle, elle tient enfin son ex envahissant à distance et Ollie, son meilleur ami, est sur le point de se marier avec une fille formidable… Tout va donc pour le mieux. Sauf que Libby est Libby. Elle est capable de confondre un chien sacré mexicain avec un rat. De rêver que c’est elle qui épouse Ollie. De se laisser inviter par un homme qui la renverse dans la rue. Bref : Libby a besoin d’aide… et qui mieux que Grace Kelly pourrait lui prodiguer quelques conseils ? »

monavis

Quand j’ai vu que le troisième tome des aventures de Libby Lomax sortait, j’étais vraiment contente. J’ai découvert  Lucy Holliday avec son premier roman Audrey Hepburn, la vie et moi et j’avais beaucoup apprécié cette histoire, dévorée en quelques heures. La suite, Marilyn, les hommes et moi est dans la même veine. Tout comme le troisième tome Grace Kelly, l’amour et moi.

J’ai retrouvé avec plaisir Libby dans ses nouvelles aventures et ses tribulations amoureuses. Son canapé magique l’a suivie dans son nouvel appartement de Notting Hill – qui change un peu de son ancien placard à balais. Et grande surprise, cette fois-ci, c’est la sublime Grace Kelly qui fait son apparition, prête à chambouler la vie de Libby, qui manque un peu d’enthousiasme depuis qu’elle a réalisé qu’elle était passée à côté de l’homme de sa vie.

Les personnages secondaires sont vraiment intéressants dans cette série. Attachants comme Ollie, Bogdan et Dillon, énervants comme la sœur et la mère de Libby. Et bien sûr, il y a Grace Kelly qui apparaît, à la veille de son mariage avec le prince Rainier, avec ses doutes. Et cela va bousculer Libby, alors qu’elle tente de tourner la page.

J’ai beaucoup aimé ce roman. Je suis contente que cette série se termine, parce que j’adore les happy ends. Mais j’ai quand même un pincement au cœur, parce que je m’étais vraiment attachée à Libby. Si vous recherchez une chouette chick-lit dans l’esprit Sophie Kinsella, foncez ! En commençant bien sûr par Audrey Hepburn…

Et parce que j’a eu la chanson dans la tête toute la lecture et même maintenant que j’écris cette chronique, je ne peux pas m’empêcher de vous mettre la vidéo du clip de Mika :

 

Grace Kelly, l’amour et moi – Harper Collins

Publicités

5 réflexions sur “Grace Kelly, l’amour et moi – Lucy Holliday

    • Jamais encore de chick-lit ? Jamais de Sophie Kinsella ? Jamais, jamais ? Oh comme c’est chouette, tu as tout un univers à découvrir !
      Je peux te passer les deux premiers quand tu voudras (et bien entendu d’autres auteures de chick-lit !)
      Gros bisous !
      Maeve

      J'aime

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 5 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s