Les chroniques de Wildwood tome 1 – Colin Meloy

photostudio_1496310050457

le-resume

« Prue a toujours mené une existence ordinaire. Et lorsque son père lui demande de ne jamais s’aventurer dans les Territoires infranchissables, elle l’écoute sagement. Jusqu’au jour on son frère est mystérieusement kidnappé par des corbeaux qui l’amène au delà de la frontière défendue. Avec son ami Curtis, ils décident de braver l’interdit et de partir à son secours. Ils découvrent alors, un monde enchanté ou des animaux, pas toujours bien intentionnés, imposent leur lois. La mission de sauvetage se transforme rapidement en une lutte pour la libération de cette contrée enchantée que l’on appelle Wildwood… »

monavis

J’avais complètement craqué sur Les chroniques de Wildwood à la librairie Pantoute à Québec. La couverture est très belle et la texture est vraiment agréable à toucher. Les illustrations à l’intérieur sont très mignonnes et j’adore, j’adore les pages qui semblent avoir été coupées au coupe-papier. Ce côté artisanal qui donne un air ancien au livre, j’adore (je vous ai dit que j’adorais ?).

Je n’ai pas craqué au Canada – du moins pas sur ce roman, honnêtement, il me semblait un peu lourd à transporter dans ma valise – et je l’ai reçu en cadeau à Noël, il y a peut-être deux ans. Bien que ravie, je ne me décidais pourtant pas à le lire… Tout simplement parce qu’il s’agissait du premier tome d’une trilogie dont je n’avais pas la suite. Et que j’ai bien assez de livres à lire dans ma PAL sans avoir à en ajouter deux de plus.

Mais finalement, l’appel de la forêt a été plus fort et je me suis plongée dans ce roman jeunesse.

L’objet m’a beaucoup plus plu que l’histoire. Pourtant, elle est plutôt sympa… Prue voit son petit frère être enlevé sous ses yeux par une bande de corbeaux et emmené dans le Territoire Infranchissable. Elle prend son courage à deux mains et accompagnée de son camarade de classe Curtis, elle décidé de partir à sa recherche. En arrivant de l’autre côté, le duo découvre un autre monde, Wildwood, avec des humains et des animaux qui parlent.

Il y a un petit côté Monde de Narnia dans Les chroniques de Wildwood. Mais je n’ai pas accroché plus que ça. En tant qu’adulte. Mais il pourrait plaire aux plus jeunes qui rêvent d’aventure et qui ont déjà dévoré L’histoire sans fin. On trouve à Wildwood de courageux personnages, des animaux attachants, des brigands, des méchants. De quoi satisfaire l’imagination de jeunes lecteurs, qui seront, je pense, aussi séduits que moi par les illustrations et les pages parcheminées, qui rendent ce roman très spécial.

Comme il y a une fin à ce premier tome, personnellement, je pense que je vais m’arrêter là dans la découverte de Wildwood. Mais quel beau livre !

Les chroniques de Wildwood – Colin Meloy / Carson Ellis – Michel Lafon

Publicités

3 réflexions sur “Les chroniques de Wildwood tome 1 – Colin Meloy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s