Le savoir-vivre de la Parisienne – Laurence Caracalla

photostudio_1500829107094

le-resume

« Pour être irremplaçable, il faut être différente, a résumé Coco Chanel. Être Parisienne n’est pas une question de lieu ou de naissance, c’est un état d’esprit, un mode de vie, une élégance d’une simplicité étudiée.On dit parfois la Parisienne arrogante, snob ou agaçante. Mais son sens aigu de l’humour et son regard acéré sur le monde compensent largement ces quelques travers. Car la Parisienne est un symbole, celui de la vraie femme ; l’expression d’un idéal flatteur et exigeant. Sachant qu’elle est le meilleur porte-parole de sa ville, elle se donne du mal pour ne pas décevoir, traquant rides et kilos superflus, se ruinant en crèmes et petites robes noires simples et de bon goût. C’est sa politesse à elle. Oui, la Parisienne tient à être à la hauteur de son rôle. Laurence Caracalla dévoile ses trucs, décrypte ses codes, raconte ce qu’il faut absolument savoir  pour devenir une parfaite Parisienne : au quotidien, dans la rue, à pied ou en voiture, dans les dîners ou dans son dressing. Elle détaille ses défauts et ses qualités, ce qu’elle fait à merveille et qu’il faut imiter, ses lubies à éviter. Divertissant et plein d’esprit, un précieux aide-mémoire pour un savoir-vivre contemporain piquant, élégant et discret. »

monavis

Le savoir-vivre de la Parisienne de Laurence Caracalla est un essai qui nous présente LA Parisienne avec ses qualités et ses défauts. LA Parisienne et pas LES Parisiennes, que les habitantes de la capitale se rassurent, ce ne sont pas elles qui sont passées au crible, mais bien le stéréotype, l’image que l’on se fait de cette femme élégante, féminine, mais arrogante et qui jure souvent comme un charretier.

La Parisienne en prend pour son grade, mais l’auteure le fait avec bienveillance et gentillesse – serait-elle Parisienne ? – et surtout avec de l’humour. On reconnaît bien cette femme que l’on admire et que l’on déteste tout autant, nous pauvres « provinciales » qui ne lui arriveront jamais à la cheville. Mais aimerions-nous être comme elle ? Cela semble être un travail de tous les instants pour être si élégante et toujours contrôler sa manière de parler, de sourire (enfin de ne pas sourire), de marcher d’un pas pressé juchée sur ses stilletos. Il faut maîtriser les codes des conversations et ne jamais se relâcher un seul instant, au risque de se passer pour une sympa, l’horreur !

Le savoir-vivre de la Parisienne est joliment illustré et il m’a fait passer un bon moment. J’y ai retrouvé l’image que l’on a tous de LA Parisienne. Et cela m’a aussi fait gentiment réfléchir à la difficulté pour toutes les habitantes de Paris de porter la responsabilité de représenter cette icône, quelle responsabilité ! J’aurai désormais plus d’indulgence vis-à-vis de cette snobinarde, plis attachante qu’il n’y paraît.

Le savoir-vivre de la Parisienne – Laurence Caracalla – Grasset

Publicités

Une réflexion sur “Le savoir-vivre de la Parisienne – Laurence Caracalla

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s