Mon gamin – Pascal Voisine

photostudio_1505235445421

le-resume

« Cet été 1977, un été de vinyles, de chaleur et de baignades, Thierry a 14 ans et découvre la musique, les premiers émois, les montagnes russes de l’adolescence où tout est à la fois morne et intense.
Il passe ses journées avec son meilleur ami, Francis, un handicapé mental qui vit à l’hôpital psychiatrique voisin depuis toujours. Le gentil Francis adorait la mère de Thierry, et va chaque semaine poser un petit caillou sur sa tombe. Il a vu naître Thierry, qu’il appelle «  mon gamin  », et lui voue une amitié joyeuse et entière.
Mais le destin s’appuie souvent sur pas grand-chose. Un infirmier tatoué fan d’Elvis, une belle-mère trop jeune et trop jolie, une guitare à deux manches, un chat bien curieux… Et tout bascule.
Quarante ans après ce mois d’août 1977, Thierry, devenu un chanteur à succès sous le nom de Marc Alder, va enfin découvrir la vérité sur les quelques jours qui ont changé toute sa vie. »

monavis

Attention, Mon gamin est un drôle d’OVNI littéraire qui risque de vous déstabiliser ! En lisant le résumé je m’attendais à un roman un poil rock, une histoire d’amitié tendre et farfelue, des secrets déterrés et des retrouvailles peu confortables.

De ce côté-là, absolument aucune déception, tout y est. Absolument tout. Mais il y a aussi des choses en plus, des choses auxquelles je ne m’attendais pas du tout. Des choses complètement foutraques. Comme un bon gros morceau de rock, finalement.

Quels drôles de personnages que ceux que nous présente Pascal Voisine. Thierry qui a arrêté sa carrière au sommet de sa gloire, le gentil Francis, son ami abandonné à l’hôpital psy par des parents dépassés et honteux. La belle-mère qui semble hésiter entre le père et le fils, l’autre, le dingue qui aurait tellement voulu être le troisième compère et enfin le bel infirmier fan du King qui s’est fait tatouer une guitare à deux manches et fait tourner les têtes de toutes les femmes du village.

Mon gamin est une histoire violente racontée avec tendresse. Ou alors une histoire tendre racontée avec violence, je ne sais plus, Pascal Voisine m’a perdue.

L’ancien scénariste signe avec Mon gamin un premier roman bien joli et bien dingue que je suis bien contente d’avoir lu. Ne serait-ce que pour la confusion dans laquelle il m’a plongée !

signature

Mon gamin – Pascal Voisine – Calmann-Lévy – 252 pages (août 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

5 réflexions sur “Mon gamin – Pascal Voisine

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 9 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s