La magie du rangement – Marie Kondo

photostudio_1501326912992

le-resume

« Le livre que vous tenez entre les mains est spécial. Il vous initie à KonMari, une méthode de rangement révolutionnaire… et pas seulement pour vos placards ! En pliant vos T-shirts, en sélectionnant vos livres, en vous débarrassant enfin du superflu qui vous encombre depuis des années, c’est un peu de vous que vous (re)découvrirez. Le rangement deviendra un événement à part entière et vous éprouverez une nouvelle forme de joie. Préparez-vous, il y aura un « avant » et un « après » La Magie du rangement. Parmi les 2,3 millions de lecteurs de ce livre ingénieux, certains ont changé de carrière, d’autres ont perdu du poids, d’autres encore se sont aimés davantage. Tous à leur niveau se sont révélés à eux-mêmes. Et tout à commencé lorsqu’il ont regroupé leurs objets de même catégorie au centre d’une même pièce… Vous êtes partant ? Alors oubliez tout ce que vous savez déjà en matière de rangement et révolutionnez votre intérieur, dans tous les sens du terme ! »

monavis

Selon ma collègue, je suis quelqu’un de maniaque. Je ne suis pas certaine qu’elle ait raison, du moins pas complètement, mais c’est vrai que j’aime que mes affaires soient rangées. Et il m’arrive parfois d’être prise d’une frénésie de tri et de réorganisation.

A sa sortie, La magie du rangement a fait un raffut du diable. J’ai même vu un reportage à la télévision et j’ai découvert que Marie Kondo avait des adeptes, devenues coachs en rangement. Soit.

Quand récemment j’ai démarré un énorme tri dans ma penderie, je me suis souvenue que ce livre était dans ma liseuse et j’ai pensé que le moment était parfait pour le lire. Après tout, peut-être allais-je trouver de bonnes idées pour réorganiser mes placards ?

La magie du rangement est un mélange de manuel à l’usage de celui qui veut vider son intérieur et d’éléments biographiques de Marie Kondo. On y apprend que toute petite déjà Marie aimait ranger. C’était une petite fille solitaire qui cherchait sa place au sein de sa famille entre son grand frère et sa petite sœur. Son obsession pour le rangement, la traque de l’objet qui n’a aucune utilité dans sa maison fait un peu de peine. On sent que Marie Kondo est totalement névrosée. Mais elle a réussi à faire de son obsession son métier et elle éprouve une vraie joie à aider les gens à se délester du superflu. Très bien.

Certains de ses conseils sont plutôt malins et j’avoue que j’ai adopté sa méthode de rangement pour mes foulards que je vois tous désormais d’un seul coup d’œil. Pour le reste, je n’ai pas appris grand chose, ses conseils découlent du bon sens.

En revanche, j’ai bien du mal avec sa méthode qui consiste à parler à ses affaires. Je ne me vois pas remercier mes chaussettes ou mon sac à main parce qu’ils font bien leur boulot. Mais si cela convainc certains, pourquoi pas.

Marie Kondo jette, elle remplit des sacs poubelles de fringues, de livres, d’affaires diverses. Je pense quand même qu’il y a d’autres alternatives que de tout bazarder à la déchetterie. Comme Le Relais, Emmaüs…

Marie Kondo invite à ne garder que ce qui procure de la joie. Oui, d’accord. Mes documents administratifs ne m’en procurent aucune, tout comme mes produits d’entretien et mes chaussettes. Pourtant, je pense que je vais quand même les garder. L’auteure conseille aussi de se débarrasser de la plupart de ses livres, de déchirer les pages de ses passages préférés et de les coller dans un cahier. Sans surprise, je n’ai absolument pas adhéré à cette idée.

Ceci-dit, elle a raison quand elle dit que l’on se sent mieux dans une maison épurée. Il suffit de prendre conscience de ce que chacun entend par « épuré ». Pour moi, cela correspond à une maison rangée, où chaque chose a sa place. Mais j’aime qu’il y ait de la vie chez moi, que tout ne soit pas caché dans les tiroirs ou les placards. Que mes livres soient dans la bibliothèque. La lecture de La magie du rangement n’a pas changé ma vie. Mais c’est peut-être une bonne lecture pour se donner de la motivation pour entamer un vrai tri chez soi. Mais pitié, ne suivez pas ses conseils à la lettre, réfléchissez avant de tout jeter à la poubelle. Et trier permet aussi d’avoir une meilleure connaissance de ce que l’on possède déjà et de réaliser que l’on n’a pas forcément besoin de s’entourer de plus d’objets. Mais en ce qui concerne les livres, les chaussures et les tasses, je pense qu’il n’y en a jamais trop !

signature

La magie du rangement – Marie Kondo – Pocket – 230 pages (mai 2016)

Acheter ce livre chez Cultura

 

Publicités

10 réflexions sur “La magie du rangement – Marie Kondo

  1. Pingback: Les clés du bonheur qui vient du Nord – Valérie Robert | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Améliore ta vie pourrie – Sandra Colombo et Nicole Ferroni | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: De la joie d’être bordéliques – Jennifer McCartney | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Le livre du Lagom – Anne Thoumieux | Mademoiselle Maeve

Répondre à Mademoiselle Maeve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s