La femme qui n’existait pas – Kate Moretti

photostudio_1507198628848

le-resume

« Un mari séduisant et riche, des vacances luxueuses dans des îles de rêve, des soirées au cœur de la bonne société new-yorkaise : la vie de Zoé Whittaker est parfaite. Que rêver de mieux ? Pourtant, il a suffi de minuscules incidents pour que cette perfection patiemment construite s’effondre.
Zoé se sent désormais épiée, traquée et elle a peur. Car elle sait que les hommes qui l’ont contrainte, des années plus tôt, à changer d’identité, viennent de retrouver sa trace. Et qu’ils seront sans pitié.
Pour espérer pouvoir leur échapper, il lui faut absolument trouver de l’aide. Mais comment faire quand personne, pas même son mari, ne connaît sa véritable identité et les secrets de son passé ? Le tissu de mensonges qu’est devenue la vie de Zoé pourrait bien se transformer en un piège mortel…
Derrière une vie bien rangée, un abîme de secrets… »

monavis

Le résumé de La femme qui n’existait pas avait tout pour me séduire. Du mystère, du suspense et de l’angoisse, trio gagnant… que voulez-vous j’adore les thrillers ! Et si le nom de Kate Moretti me semblait familier, en fait, cela n’avait absolument rien à voir avec l’auteure, mais plutôt avec un personnage d’une série télé – mais oui, souvenez-vous l’agent spécial Kate Moretti de la série Perception !

Kate Moretti, l’auteure, a écrit plusieurs romans, mais La femme qui n’existait pas est son premier roman a être traduit et publié en France, chez City Editions, qui a publié de jolis titres et dont certains sont dans ma ligne de mire, le dernier roman d’Anne-Gaëlle Huon en tête de liste.

Zoé Whittaker semble avoir une vie de rêve, un mari aimant et plutôt très bel homme dont elle est folle. Elle vit dans le luxe et organise des soirées caritatives pour des associations qui lui tiennent à cœur. En revanche, pour cette soirée, couverte par la presse, les consignes sont claires : aucune photo d’elle, sous aucun prétexte. Et que dire de ce couple qui semble la reconnaître et l’appelle Hillary ?

On comprend vite qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond et forcément, on va avoir envie de connaître le passé de la jeune femme. Alors que le rideau se lève peu à peu, on découvre que tout n’est pas si simple et que le danger ne vient peut-être pas des fantômes du passé de Zoé.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, même s’il m’a fallu un peu de temps pour me sentir complètement happée par l’intrigue. Je n’ai pas lu Cinquante nuances de Grey, mais j’ai tellement entendu parler de ce psychopathe de dingue de Christian Grey que je me suis demandée s’il n’avait pas un cousin rôdant dans l’entourage de la jolie Zoé.

Si vous aimez les thrillers, les histoires de pièges se refermant peu à peu autour de leur victimes, il est tout à fait possible que La femme qui n’existait pas vous plaise. En tout cas, je pense que si je voyais l’adaptation cinématographique, je serais absolument terrorisée… Oui, les films m’ont toujours plus angoissée que les livres, allez savoir pourquoi…

En tout cas, merci à Babelio et City Editions pour l’envoi de ce roman et pour le bon moment passé en sa compagnie.

signature

La femme qui n’existait pas – Kate Moretti – City Editions – 352 pages (août 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

5 réflexions sur “La femme qui n’existait pas – Kate Moretti

  1. Je l’ai également remporté à la Masse Critique de Babelio. J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteure, c’est très prenant. Moi qui n’aime pas certains thrillers car trop dark pour moi, celui-ci m’a agréablement surprise.

    J'aime

  2. Pingback: Je vide ma PAL – Saison 2 épisode 10 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s