Préjugés et orgueil – Lynn Messina

photostudio_1507729873897

le-resume

« Vous connaissez Darcy : sa richesse, son orgueil, sa froideur, son mépris. Bennet Bethle connait Darcy lui aussi – ou du moins, ce type de personne. En tant que collecteur de fonds pour le musée Longbourn, des héritières blasées, Bennet en a croisées plus d’une. En voyant la belle jeune femme éconduire tous ses prétendants au gala de charité (lui compris, même s’il ne s’est pas proposé), Bennet se dit qu’il voit très bien qui elle est. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Derrière son masque d’indifférence, Darcy est piquée d’intérêt pour l’insolent Bennet, qui se retrouve malgré lui en sa compagnie, lorsque la meilleure amie de la riche héritère, Charlotte Bingston – surnommée Bingley – décide d’organiser un bal à l’hôtel Netherfield pour aider le musée. Enfin, organiser un bal… ou séduire John Bethle. Les motivations de Charlotte sont un peu floues. Une chose, en revanche, est claire comme de l’eau de roche : Bennet n’aime pas Darcy. Et pourtant, là aussi les choses deviennent floues. »

monavis

Je suis presque sûre que tout le monde connaît l’histoire d’Orgueil et Préjugés. Même sans avoir lu le livre, ni vu les adaptations, inspirations, émanations… Elizabeth et Darcy forment l’un des couples les plus connus, les plus romantiques de la littérature.

Je suis plutôt bon public : quand j’aime bien une histoire, cela ne me dérange pas de la relire ou de revoir mille fois le DVD. Et cela ne me dérange pas non plus de lire des histoires largement inspirées de celle-ci. Mais – oui, il y a quand même un mais – il faut qu’il y ait un intérêt. Avec un titre comme Préjugés et orgueil, pas de doute, l’auteure Lynn Messina ne cache pas qu’elle s’est inspirée de l’œuvre de Jane Austen.

L’originalité de Préjugés et orgueil est que les rôles sont inversés : Bennet est le garçon et Darcy la fille. Un sacré exercice pour le lecteur qui refermera le roman avec une possible migraine, d’autant plus que la plupart des personnages d’Austen sont présents, mais dans un autre rôle, une autre fonction.

Bennet est donc un garçon qui vit à New York et travaille à collecter des fonds pour un musée. Darcy est une femme riche et froide, à peine polie.

Si l’idée de cette version moderne de l’idylle entre Bennet et Darcy est assez sympa, je n’ai pas été entièrement convaincue. J’ai trouvé que ça ne fonctionnait pas très bien, finalement. Un peu trop tiré par les cheveux. Bennet est un chouette personnage, mais je n’ai pas vraiment accroché avec Darcy. Il y a toutefois des personnages plutôt bien réussis dans ce roman, alors cette lecture n’est pas désagréable. Mais on se croirait presque plus dans une sorte de Gossip Girl, avec cette histoire entre la belle fille riche et le prolétaire plein D’esprit que dans Orgueil et préjugés.

Si vous êtes fan de l’histoire d’amour entre Elizabeth et Fitzwilliam, vous pourriez trouver un intérêt à cette étonnante version, qui n’est pas désagréable.

signature

Préjugés et orgueil – Lynn Messina – Diva Romance – 345 pages (octobre 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

lectricecharleston

Publicités

3 réflexions sur “Préjugés et orgueil – Lynn Messina

  1. Pingback: Je vide ma PAL – Saison 2 épisode 10 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s