Presque la mer – Jérôme Attal

photostudio_1507366423025

le-resume

« Pour faire face à la désertification médicale, un village va trouver une idée surprenante. Faire croire à un jeune docteur de Paris que Patelin se situe au bord de la mer. Du jour au lendemain, par décret municipal : tous en maillot de bain ! Le nouveau docteur arrive par le train du soir. La supercherie va-t-elle prendre ? Et qu’y a-t-il de plus irrésistible que la mer ? Une histoire d’amour peut-être… Car contrairement à la mer, on n’entre pas dans une histoire d’amour seulement jusqu’aux genoux. »

monavis

J’ai offert Presque la mer à ma maman, un peu par hasard, le résumé me plaisait, la couverture avait attiré mon regard. Je ne connaissais pas encore Jérôme Attal. D’ailleurs, je ne le connais toujours pas vraiment car je l’ai manqué au Chapiteau du livre de Saint-Cyr-sur-Loire cette année – tristesse.

Quand elle a commencé a le lire, elle m’a dit qu’un personnage portait le même prénom que moi. Enfin, plutôt que deux personnages portaient le même prénom que moi. Et quand on s’appelle Marie-Eve, ça n’arrive pas souvent. Ça n’arrive pas tout court.

Forcément, du coup, je voulais le lire. Je voulais savoir si l’une des Marie-Eve était une héroïne, un personnage que tout le monde aime, plein de panache, de sagesse, inoubliable, une belle femme que tout le monde aime parce qu’elle est aimable. Bref, j’imaginais déjà une Marie-Eve fantastique ! Tant qu’à avoir un personnage qui porte mon nom, autant rêver qu’il soit aussi mythique que Bridget Jones !

Je suis un peu tombée de ma chaise quand j’ai découvert que l’une des Marie-Eve était assistante dans une émission de télé-crochet et que tous les lecteurs allaient l’oublier dès le chapitre terminé. Et que l’autre était l’épicière de Patelin. Pas méchante, plutôt maligne et écoutée, mais mal dégrossie. Ceci dit, elle semble avoir la même suspicion que moi pour les macarons que j’ausculte méticuleusement avant de les manger au cas où ils seraient remplis de crème au beurre, mais elle, elle les écrase avec son poing. Insortable, cette fille. Ceci dit, j’ai un jour craché par terre, devant toute ma famille, le canapé du pain surprise que je venais de mettre dans ma bouche (quelle idée aussi de faire des petits sandwichs à l’andouille !). Donc bon, finalement, peut-être que je suis un peu comme la Marie-Eve de Patelin. Ou qu’elle est un peu comme moi… Tristesse. Je suis donc repartie avec mes rêves d’héroïne chevaleresque en traînant des pieds, mon épée raclant le sol…

Marie-Eve n’étant pas l’héroïne de Presque la mer, il y a plein d’autres choses à dire sur ce roman. L’histoire est très touchante. Imaginez tout un village inventant la mer pour faire venir un médecin ; donnant des noms à leurs maisons – la villa des flots bleus, la villa des dauphins -, passant sur la place du village en tenues de plage et transats… Je vous laisse découvrir les autres idées qu’ils ont eues, elles sont vraiment chouettes. Une telle farce ne peut qu’être découverte à un moment ou à un autre, mais la surprise pour le lecteur sera de savoir comment le médecin réagira.

Presque la mer est un roman plein de poésie, touchant, qui donne le sourire. C’est bien écrit et fantaisiste. Une belle découverte. J’espère que j’aurai un jour l’occasion de rencontrer l’auteur, de lui faire dédicacer ce livre. A mon nom. Enfin, peut-être plutôt à celui de ma maman, c’est son roman après tout !

signature

Presque la mer – Jérôme Attal – Hugo Romans – 200 pages (mai 2014)

Acheter ce roman chez Cultura

5 réflexions sur “Presque la mer – Jérôme Attal

  1. J’ai eu le plaisir de rencontrer Jérôme et sa guitare!!! J’ai été, comme toi, attirée par la couverture de ce roman mais Jérôme m’a conseillée de commencer par Les jonquilles de Green Park pour le découvrir. Je viens de le finir et j’ai adoré!!! Belle journée Marie-Eve 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Je vide ma PAL – Saison 2 épisode 10 | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: L’appel de Portobello Road – Jérôme Attal | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: De Rachel Abbott à Marian Izaguirre | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s