Les optimistes meurent en premier – Susin Nielsen

photostudio_1510080238799
photostudio_1555885361723

« Depuis la mort accidentelle de sa petite sœur, Pétula De Wilde a développé de nombreuses phobies. Elle estime que porter une grande attention à l’hygiène et être le plus prudente possible lui permettront de vivre plus longtemps. Jusqu’à ce que « l’Homme bionique » fasse son apparition… Un grand roman de Susin Nielsen sur la culpabilité, et le choix risqué mais joyeux du retour à la vie. »
coupdecoeur

Rachel est l’une de mes camarades de radio. Elle intervient régulièrement sur Radio Béton dans l’émission N’écoute pas les idoles. Samedi dernier, elle a présenté le dernier roman de Susin Nielsen, Les optimistes meurent en premier (pour écouter l’émission). Un roman jeunesse qui m’a tout de suite fait envie. Il faut dire que Rachel est libraire chez Libr’enfant, une géniale librairie tourangelle pour enfants et qu’elle sait bien parler des livres et donner envie de les découvrir. Et très jolie surprise, Rachel m’a offert le roman à la fin de l’émission.

Les optimistes meurent en premier est un roman drôle et touchant. Pétula, l’héroïne, est une jeune fille qui craint tout : les microbes, de se trouver près d’une étagère non fixée au cas où il y aurait un séisme, de passer près d’un chantier au cas où une grue perdrait son chargement l’écrasant comme une crêpe, de prendre l’ascenseur au cas où la cabine se décrocherait… Pétula est tout le contraire d’une optimiste et pour elle, c’est tant mieux, car c’est bien connu, les optimistes meurent en premier, les statistiques le prouvent.

Pétula ne va pas bien, vous vous en doutez. A la maison, ça ne va pas fort ; son père passe beaucoup de temps au travail, sa mère recueille tous les chats du quartier et Pétula essaie d’arrondir les angles pour que sa famille ne vole pas en éclats.

Au lycée, ce n’est pas génial non plus. Et les cours d’ARTPSY qu’elle doit suivre avec tous les autres freaks de son école n’arrangent pas les choses. Jusqu’au jour où arrive Jacob et sa main bionique. Et sa passion pour le cinéma. Pétula va tenter de le fuir, parce qu’elle sent bien qu’elle pourrait un peu trop l’aimer. Mais, lui, en a décidé autrement…

Les optimistes meurent en premier est un très joli roman qui évoque, l’air de rien, des sujets difficiles : le deuil, la culpabilité, le pardon, le mal-être,  l’amitié et les vidéos de chats (bon, d’accord, ce n’est peut-être pas un sujet difficile, celui-ci).

Si vous êtes comme moi vous ne pourrez pas le lâcher avant de l’avoir terminé. C’est un vrai coup de cœur.

Et pour les Tourangeaux, une nouvelle géniale : Susin Nielsen viendra – du Canada – rencontrer les lecteurs à la librairie Libr’enfant, 48 rue Colbert, samedi 25 novembre à 15h. Moi, si je peux, j’y serai ! Encore merci Rachel, pour cette très jolie découverte, je n’ai qu’une envie maintenant, lire tous les romans de Susin Nielsen !

photostudio_1555881547414
Les optimistes meurent en premier – Susin Nielsen – Hélium – 192 pages – dès 11 ans (août 2017)

Acheter ce livre chez Cultura

 

10 réflexions sur “Les optimistes meurent en premier – Susin Nielsen

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 11 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ? – Susin Nielsen | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Audrey retrouvée – Sophie Kinsella | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Cœur battant – Axl Cendres | Mademoiselle Maeve

  5. Pingback: On est tous faits de molécules – Susin Nielsen | Mademoiselle Maeve

  6. Pingback: Moi, Ambrose, roi du Scrabble – Susin Nielsen | Mademoiselle Maeve

  7. Pingback: Le journal malgré lui de Henry K. Larsen – Susin Nielsen | Mademoiselle Maeve

  8. Pingback: Partis sans laisser d’adresse – Susin Nielsen | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s