Enfants de La Meute – Jérémy Bouquin

photostudio_1509551053797
photostudio_1555885361723

« Garry a roulé toute une journée pour arriver à La Meute, ce village dans le Jura, terre d’enfance où il n’a pas mis les pieds depuis plus de seize ans mais où il est venu chercher un refuge, où il pense que personne ne pourra le trouver. Avec lui il y a un gamin, un Yannis de huit ans qui n’est pas le sien. Avec lui il y a la rumeur du quartier qu’il capte de moins en moins bien, à mesure qu’il s’enfonce dans la forêt, essayant de reconnaître les sentiers, débordé par les souvenirs. Et finalement il le retrouve, le chemin de la cabane, là où vit toujours le Vieux, avec son fusil et son chien. Est-ce que c’était une bonne idée, de revenir au début, de prendre le risque d’être rattrapé par le passé ?
Dans un roman atmosphérique, où la violence monte au rythme de l’orage, Jérémy Bouquin jette dans un huis clos forestier faux tendres et vraies brutes autour d’un enfant qui avance sans le savoir vers la perte de son innocence. »
photostudio_1555885425446

J’aime bien les éditions du Rouergue noir. Je trouve que les couvertures sont chouettes et surtout que les titres sont de bonne qualité. J’ai lu il y a quelques semaines Seules les bêtes de Colin Niel et j’avais franchement beaucoup aimé le style et l’ambiance. Et j’ai eu rapidement envie de lire un autre roman du genre, alors j’ai jeté mon dévolu sur le dernier roman de Jérémy Bouquin, Enfants de la meute. En plus, ça tombe extrêmement bien, car Jérémy Bouquin est un Tourangeau et  que vous pourrez le rencontrer lors du salon Polar sur Loire samedi 25 novembre si vous êtes dans le coin.

Enfants de la meute n’est pas le premier roman de Jérémy Bouquin, mais le premier paru chez cet éditeur. Ce roman assez court – un tout petit moins de deux-cents pages – est très dense et surtout percutant. Si vous voulez une belle histoire, passez votre chemin ! En revanche, si vous aimez Franck Bouysse, Sandrine Collette, Colin Niel ou Stéphane Jolibert, vous aimerez sans doute Enfants de La Meute.

Garry a grandi entre les tours HLM d’un quartier envahi par la drogue, avec sa mère paumée et son frère qui a mal tourné et La Meute, un petit bled au milieu de nulle part, où il vivait dans la cabane de son grand-père, alcoolique et marginal. On a connu meilleure enfance. Un jour, Garry embarque un gamin et va se cacher avec lui à La Meute, pensant trouver une bonne planque. Mais tout déraille et son passé ressurgit, menaçant son présent et aussi, évidemment, son avenir.

Le style est cash. C’est violent. Sans espoir. Mais c’est beau aussi. Et ça, j’ai du mal à vous expliquer pourquoi. Cela tient sans doute à l’écriture et à la construction de ce roman que je n’ai pas pu lâcher à l’instant où j’ai commencé à le lire. Une vraie découverte et un vrai coup de cœur. J’ai hâte de rencontrer l’auteur et je vous invite à vous intéresser de près à son cas. Jérémy Bouquin est aussi auteur, vidéaste, scénariste de Comics book et animateur radio.

photostudio_1555881547414

Enfants de La Meute – Jérémy Bouquin – Rouergue Noir -176 pages (novembre 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

4001869916
Jérémy Bouquin sera présent à Polar sur Loire, samedi 25 novembre, salle Ockeghem, 15 place de Châteauneuf à Tours, entre 10h30 et 19h.

Et moi aussi ! Car j’animerai une table ronde à 11h sur les lieux réels et les lieux fictifs. Et à 15h ce sera au tour de ma copine Between the books d’animer une table ronde autour de l’écriture masculine et féminine dans le roman policier.

http://polarsurloire.hautetfort.com/
https://www.facebook.com/polarsurloire/

Publicités

9 réflexions sur “Enfants de La Meute – Jérémy Bouquin

  1. Pingback: Une femme de ménage – Jérémy Bouquin | Mademoiselle Maeve

Répondre à Mademoiselle Maeve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s