Polycarpe, le nègre en chemise – Claudine Chollet

photostudio_1509195228728
le-resume

« La célèbre romancière Elvire Auggry vient régulièrement de Paris se ressourcer à Rochebourg dans la propriété de sa tante Violette Parker qui l’affectionne particulièrement. Alors que la discrète Violette, appréciée de tous, s’apprête à prendre ses fonctions de bénévole à la nouvelle bibliothèque, elle meurt étouffée par une guêpe. Un fâcheux contretemps a empêché Polycarpe de recevoir l’ultime message de la défunte où elle se disait menacée. Sa mort est-elle vraiment accidentelle ? Le décès de Violette marque le début d’un imbroglio criminel que Polycarpe réussira tout de même à démêler malgré le vent de folie qui souffle à Rochebourg depuis qu’un couple de chercheurs en ethnologie a choisi d’observer les us et coutumes de ce village. »

monavis

L’approche de la seconde édition de Polar sur Loire, samedi 25 novembre, m’a donné envie de me plonger dans une nouvelle aventure de Polycarpe Houle, le héros un peu bougon mais fin limier, sorti de l’imagination de Claudine Chollet. Avant de se lancer dans sa saga des Polycarpe, Claudine Chollet a écrit un Poulpe, Un petit lapsus très suspect. Et elle a lancé sa maison d’édition en 2006.

J’avais beaucoup aimé les deux premiers tomes des aventures du vétérinaire à la retraite, Le vieux logis et Le pigeon noir, alors je ne m’inquiétais pas trop en commençant ma lecture du troisième, Le nègre en chemise.

Contrairement à ce que son nom indique, ce roman ne se déroule pas dans l’univers de la pâtisserie (pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit du nom d’un dessert), mais plutôt dans celui de la littérature. En effet, la tante de la célèbre auteure locale meurt après avoir été piquée par une guêpe. Ce qui ne semble être qu’un triste accident pourrait bien être un meurtre déguisé. En tout cas, c’est ce que pense Polycarpe quand il reçoit un message, un peu tard, de la victime persuadée qu’on en veut à sa vie…

Encore une fois, Polycarpe va mener l’enquête. Et se montrer digne de sa petite réputation de détective du village. J’ai retrouvé avec plaisir les habitants de Rochebourg et l’ambiance cosy des romans de Claudine Chollet. On sent que l’auteure s’amuse avec les vies des villageois et s’amuse. J’ai bien aimé l’intrigue autour des livres et des ethnologues et faire connaissance avec de nouveaux personnages que l’on pourrait bien retrouver dans les prochains épisodes.

Plus je découvre cette série et plus je trouve qu’elle se rapproche de celle d’Agatha Raisin écrite par M.C. Beaton. C’est amusant, confortable et bien mené. C’est doux comme une pâtisserie.

signature

Polycarpe, le nègre en chemise – Claudine Chollet – Tutti Quanti (mars 2007)

Acheter ce roman chez Cultura

4001869916
Claudine Chollet sera présente à Polar sur Loire, samedi 25 novembre, salle Ockeghem, 15 place de Châteauneuf à Tours, entre 10h30 et 19h.

Et moi aussi ! Car j’animerai une table ronde à 11h sur les lieux réels et les lieux fictifs. Et à 15h ce sera au tour de ma copine Between the books d’animer une table ronde autour de l’écriture masculine et féminine dans le roman policier.

http://polarsurloire.hautetfort.com/
https://www.facebook.com/polarsurloire/

Publicités

2 réflexions sur “Polycarpe, le nègre en chemise – Claudine Chollet

  1. Pingback: Polycarpe, le nombre d’or – Claudine Chollet | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s