Vous aurez de mes nouvelles dans les journaux – Gil Graff

photostudio_1508664554754

le-resume

« Elvira est un phénomène, qui se souvient de tout, même de sa naissance. Dès trois ans, elle consigne dans un journal ses réflexions et les petits événements de ses vacances dans le Midi… Elvira sait ce qu’elle veut et elle a retenu une leçon : lorsque quelque chose te complique la vie, couic ! tords-lui le cou. On supprime bien une portée de chiots… Ce qui caractérise ce roman noir immoral, c’est la volonté de l’auteur de prendre le contrepied de l’idée du bébé innocent et niais, des petites filles mièvres et des adolescentes évaporées et bêtasses. Elvira, le personnage principal, est une une jeune surdouée pleine de vie mais cynique et égocentrique. Chantal, sa copine, regarde le monde à travers ses lunettes de myope et s’imagine dans un film permanent. Toutes deux sont certainement féministes sans le savoir. Gil Graff donne ici une certaine version de l’adolescence, monstrueuse et sans concession. »

monavis

Vous aurez de mes nouvelles dans les journaux m’a été prêté par Denis Soubieux, l’un des auteurs du salon littéraire Polar sur Loire. L’auteure, Gil Graff, sera l’invitée d’honneur de la deuxième édition de Polar sur Loire. Gil Graff a grandi à Tours et a filé dès qu’elle a pu. Elle vit aujourd’hui dans les Pyrénées orientales et écrit des romans qui vous feront dresser les cheveux sur la tête.

Vous aurez de mes nouvelles dans les journaux se déroule à Tours. Et il est sombre. Très sombre. J’ai retrouvé l’ambiance de La solitude des menteurs de Kate Wagner. Elvira, l’héroïne de Gil Graff ressemble beaucoup à Franck Marconi, le tueur à gages de Kate Wagner. Les deux personnages sont beaucoup plus intelligents que le commun des mortels. Ils posent sur le monde un regard sans émotion, regardant leurs congénères comme un scientifique étudierait des rats de laboratoire, n’hésitant pas à arracher les pattes de certains spécimens pour observer leurs réactions.

Elvira se souvient de sa naissance. Ce jour où elle a rejeté sa mère, cette « truffe » et où elle est tombée amoureuse de son père, enfin celui qui va la reconnaître, car vraisemblablement, il n’est absolument pas son père. Bref, Elvira est une petite psychopathe en puissance qui commet son premier meurtre à trois ans.

Vous aurez de mes nouvelles dans mes journaux est une plongée dans la psyché d’une enfant profondément désaxée. Pas sûre que vous en ressortirez indemne. D’autant que les personnages qui entourent Elvira sont eux aussi assez barrés. Entre la famille consanguine de la mère et la meilleure amie d’Elvira, vous allez rencontrer une flopée de personnages plus tordus et glauques les uns que les autres.

Ne vous attendez pas à une fin heureuse, mais plutôt à quelque chose que vous pourriez lire – peut-être avec fascination, mais très certainement avec dégoût – dans la page faits divers de votre quotidien préféré.

signature

Vous aurez de mes nouvelles dans les journaux – Gil Graff – CBE – 164 pages (mars 2007)

Acheter ce roman chez Cultura

4001869916
Gil Graff sera l’invitée d’honneur du salon Polar sur Loire, samedi 25 novembre, salle Ockeghem, 15 place de Chateauneuf à Tours, entre 10h30 et 19h.

Et moi aussi ! Car j’animerai une table ronde à 11h sur les lieux réels et les lieux fictifs. Et à 15h ce sera au tour de ma copine Between the books d’animer une table ronde autour de l’écriture masculine et féminine dans le roman policier.

http://polarsurloire.hautetfort.com/
https://www.facebook.com/polarsurloire/

Publicités

2 réflexions sur “Vous aurez de mes nouvelles dans les journaux – Gil Graff

  1. À chaque fois que je croise ce livre j’hésite à l’acheter. Je me demande toujours si le côté glauque va me plaire ou non. Mais la prochaine fois je vais sûrement me laisser tenter 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s