Les lionnes de Venise, tome 2 – Mireille Calmel

photostudio_1511267522532.jpg

le-resume
« Rappelez-vous, dans le premier tome des Lionnes de Venise, Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, avait assisté, impuissante, en octobre 1627, à l’incendie de la modeste imprimerie familiale. La veille, une redoutable espionne, Isabella, était venue faire reproduire une étrange gravure. Pour Lucia, commençait alors une quête effrénée pour connaître la vérité… Cette vérité, je vous la livre au début de ce second tome, avant de vous transporter trois ans plus tard au pays des mousquetaires… » Mireille Calmel

Paris, 1631. Trois ans déjà que Lucia a quitté Venise. Trois ans qu’elle cherche à rebâtir la vie qu’on lui a volée. Y est-elle parvenue ?
Lucia a recréé une imprimerie. Elle compte parmi ses clients l’un des mousquetaires du roi, Aramitz. Elle peut aussi s’appuyer sur l’amitié du grand Coësre, l’énigmatique prince de la cour des Miracles. Et pourtant…
Au détour d’une ruelle encombrée, une voix s ’élève. C’est Isabella, la courtisane vénitienne qui a précipité sa famille dans le malheur. Isabella, à Paris… L ’étau se resserre.
Mêlée à un complot contre le cardinal de Richelieu, elle sait que la lutte sera sans pitié. Mais Lucia se révèle une incroyable combattante. Une lionne.
Quand Lucia et Isabella affrontent les fantômes de leur passé dans les dédales d’un Paris inquiétant et mystérieux. »

monavis

C’est en juin que je vous avais parlé des Lionnes de Venise de Mireille Calmel. Et j’avais été vraiment séduite par ce premier tome. Quelle joie alors de découvrir dans ma boîte aux lettres la suite des aventures de Lucia et Isabella. D’autant que la fin du premier tome m’avait laissée plutôt fébrile.

Dans ce second et dernier tome des Lionnes de Venise, nous voici transportés trois ans plus tard à Paris. Au XVIIe siècle.

Mireille Calmel écrit de romans historiques, notamment sur Aliénor d’Aquitaine et Richard Cœur de Lion. Et là, nous voilà à l’époque des Trois Mousquetaires, de leurs célèbres capes bleu et de leur esprit chevaleresque, des complots, des combats à l’épée… Bref, des ingrédients qui me plaisent et me parlent. Et la coïncidence m’a fait sourire, car je suis en train de regarder The Musketeers sur Netflix.

Dans ce second tome, on retrouve les protagonistes du premier, Lucia, Marco, Giuseppe et la petite Marie se sont installés à Paris et l’aventure vénitienne semble derrière eux. Mais des souvenirs du passé vont ressurgir et les ennemis d’hier vont peut-être réussir à s’allier…

J’ai trouvé cette aventure trépidante et je ne me suis pas ennuyée une seconde. Comment s’ennuyer avec les Mousquetaires ? Et les révélations à la fin ! Tout s’emboîte comme par magie.

En parlant de magie, il y en a un peu ici et ce n’est pas particulièrement ma tasse de thé dans les romans d’aventure, mais ici elle apporte un brin de mystère supplémentaire et permet de faire le lien entre les personnages et les époques. Donc, ça passe.

Je recommande ce roman aux nostalgiques de Dumas, aux amateurs de romans de capes et d’épées qui n’ont rien contre un peu de magie. Vous ne devriez pas le regretter. En tout cas, moi, j’ai passé un excellent moment.

signature

Les lionnes de Venise, tome 2 – Mireille Calmel – XO Éditions – 501 pages (novembre 2017)

Acheter ce livre chez Cultura

3 réflexions sur “Les lionnes de Venise, tome 2 – Mireille Calmel

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 11 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s