Au fond de l’eau – Paula Hawkins

photostudio_1510312848109

le-resume

« La veille de sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent. »

monavis

Au fond de l’eau est le second roman de Paula Hawkins. J’avais bien aimé La fille du train, sans pourtant le trouver dingue, mais j’en garde un bon souvenir, parce que je l’ai lu lors d’un petit week-end parisien. Je le résumais au fur et à mesure à mon amie Wassan, et on échafaudait ensemble des scénarios pour trouver l’issue de ce roman (et ça c’était vraiment un bon moment de complicité).

Quand le roman est sorti, je ne savais pas trop s’il me tentait Et puis, l’été est passé et finalement, je l’ai emprunté à la bibliothèque. Les critiques étaient assez mitigées et j’avais envie de me faire mon avis.

J’ai eu moins de mal à rentrer dans Au fond de l’eau que dans La fille du train. Les personnages sont moins antipathiques. On sent que ce petit bled de Beckford dans lequel va devoir revenir Julia est plein de secrets et d’hostilité. L’intrigue est alambiquée, assez pour que le lecteur ne découvre pas tout trop vite. Et c’est assez malsain, finalement.

Il est question de secrets, de pardon et d’une pointe de paranormal avec la présence de fantômes du passé.

Ce roman se lit rapidement et est plaisant. J’ai aimé rencontrer plusieurs générations de femmes, avec des préoccupations propres à chaque âge. Des personnages forts, entre Julia qui se bat avec ses démons, Lena qui croule sous le chagrin et la culpabilité et bien sûr Nel omniprésente. Que l’on apprend à connaître à travers les yeux des autres.

Après, ce n’est pas le roman du siècle. Mais, c’est une très bonne distraction. Vous ne regarderez peut-être plus les rivières de la même manière…

signature

Au fond de l’eau – Paula Hawkins – Sonatine – 407 pages (juin 2017)

Acheter ce livre chez Cultura

Publicités

7 réflexions sur “Au fond de l’eau – Paula Hawkins

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 11 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Au fond de l’eau – Paula Hawkins – Le Parfum des Mots – Blog littéraire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s