Après la fin – Barbara Abel

photostudio_1516638495668

le-resume

« Une banlieue calme, aux maisons mitoyennes entourées de jardins bien entretenus. Des voisins modèles : Tiphaine et Sylvain, couple soudé aux prises avec un ado un peu rebelle, Milo. C’est le cadre idéal dans lequel Nora, récemment divorcée, vient d’emménager avec ses deux enfants. Mais Nora ne sait pas encore que les anciens propriétaires de sa jolie maison se sont suicidés, qu’ils étaient les parents naturels de Milo, que Tiphaine vit dans une prison de mensonges et de culpabilité. Et dans l’ignorance, Nora donne sa confiance… »

monavis

J’ai emprunté à la bibliothèque Après la fin de Barbara Abel pour deux raisons. La première est que je ne peux pas résister : il faut que j’emprunte au moins un livre quand je vais à la bibliothèque. La seconde est une conséquence de la première : j’essaie d’emprunter « utile » ; et là je le suis dit que cela pourrait permettre d’améliorer mes connaissances en littérature noire francophone que j’ai longtemps boudée. Et si vous vous dites que cette deuxième raison est absolument bidon et que je ne fais que me chercher une excuse, vous avez sans doute raison.

Le résumé d’Après la fin m’a intriguée. Il laisse penser une fin absolument glaçante et des personnages monstrueux sous un vernis d’amabilité.  Et en effet, c’est tout à fait ça. Et en même temps, je ne sais pas pourquoi, je ne suis pas entrée dans l’histoire. Sans doute parce que les personnages de Tiphaine et Sylvain ne sont pas assez fouillés, j’aurais aimé mieux les connaître, les comprendre… En tout cas, je suis plutôt déçue par cette lecture, qui ne m’a pas embarquée.

J’aime que les méchants se fassent attraper, que les gentils s’en sortent et qu’ils vivent heureux jusqu’à la fin des temps. C’est mon côté psychorigide sans doute, mais cela me rassure. Et du coup, la fin ne peut pas me plaire. Et pourtant je suis sûre qu’elle en surprendra plus d’un. Notamment ceux qui aiment avoir le souffle coupé.

Je donnerai peut-être une autre chance à l’auteure, il me semble qu’un autre de ses livres est à la bibliothèque. Mais je vais finir par penser que finalement les romans noirs francophones, ce n’est pas vraiment mon genre.

signature

Après la fin – Barbara Abel – Fleuve Noir – 360 pages (novembre 2013)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

6 réflexions sur “Après la fin – Barbara Abel

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 1 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: De Rachel Abbott à Marian Izaguirre | Mademoiselle Maeve

Répondre à Mademoiselle Maeve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s