Millénium 5 – La fille qui rendait coup pour coup

photostudio_1516619996745
le-resume

« Suite aux infractions qu’elle a commises en sauvant le petit garçon autiste dans «Ce qui ne me tue pas», Lisbeth Salander est incarcérée dans une prison de haute sécurité pour négligence constituant un danger public. Lorsqu’elle reçoit la visite de son ancien tuteur, Holger Palmgren, les ombres d’une enfance qui continuent à la hanter ressurgissent. Avec l’aide de Mikael Blomkvist, elle se lance sur la piste de crimes d’honneur et d’abus d’État, exhumant de sombres secrets liés à la recherche génétique. »

monavis

J’avais un peu hésité à lire la suite de la trilogie Millénium, sachant qu’elle n’était pas écrite par Stieg Larsson, mais par David Lagercrantz. Et même si ce dernier a travaillé sur le style et les personnages, il y a forcément un petit côté artificiel à continuer l’histoire. Un moment où l’on se demande si c’est ce qu’aurait voulu l’auteur pour ses personnages. Mais la curiosité l’a emportée et je me suis plongée dans Millénium 4 – Ce qui ne me tue pas.

Et comme finalement j’ai bien aimé ce quatrième tome, j’ai moins tergiversé quand le suivant est sorti – je sais que j’avais dit que je n’étais pas sûre de lire un éventuel tome 5, mais il me tendait les bras à la bibliothèque, comment lui tourner le dos ?

Je ne vais pas vous parler de l’histoire – je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de la découverte – mais sachez que si vous avez aimé Ce qui ne me tue pas, il y a de grandes chances pour que La fille qui rendait coup pour coup vous plaise.

Je suis tombée dans le polar scandinave avec Millénium. J’avais lu quelques auteurs nordiques avant, mais c’est bien cette trilogie qui m’a donné l’envie de creuser le sujet. Lisbeth Salander est l’un de mes personnages favoris. L’archétype de l’héroïne badass qui ne supporte pas que l’on fasse du mal aux femmes. Alors, je suis toujours contente de la retrouver.

Dans La fille qui rendait coup pour coup, elle a une nouvelle victime à défendre et un nouveau combat à mener pour tenter de réparer des injustices subies par des enfants. L’intrigue est bien construite, intéressante et chaque fin de chapitre invite à lire le suivant. Je ne vous ai pas parlé de Mikael, mais ce personnage fait aussi le charme de Millénium. Et l’amitié entre cette hackeuse autiste et ce super journaliste séducteur est aussi ce qui me donne envie de passer un peu de temps avec ces personnages.

Je ne sais pas si David Lagercrantz a décidé d’écrire un sixième tome, mais si c’est le cas, je le lirai pour le plaisir de retrouver Lisbeth et Mikael.

signature

Millénium 5 – La fille qui rendait coup pour coup – David Lagercrantz – Actes Sud – 398 pages (septembre 2017)

Acheter ce livre chez Cultura

 

Publicités

9 réflexions sur “Millénium 5 – La fille qui rendait coup pour coup

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s