Pactum salis – Olivier Bourdeaut

photostudio_1517496999290

le-resume

« Très improbable, cette amitié entre un paludier misanthrope, ex-Parisien installé près de Guérande, et un agent immobilier ambitieux, prêt à tout pour « réussir ». Le premier mène une vie quasi monacale, déconnecté avec bonheur de toute technologie, tandis que le second gare avec fierté sa Porsche devant les boîtes de nuit. Liés à la fois par une promesse absurde et par une fascination réciproque, ils vont passer une semaine à tenter de s‘apprivoiser, au cœur des marais salants. »

monavis

Olivier Bourdeaut est arrivé dans le paysage littéraire en 2016 avec un livre fantasque et plein de poésie. Un premier roman qui n’a pas laissé indifférent, et qui a été récompensé par de nombreux prix parmi lesquels Le Grand Prix RTL / Lire, le prix du Roman des étudiants France Culture / Télérama, le prix du roman France Télévisions, le prix Emmanuel-Roblès et le prix de l’Académie de Bretagne. Un premier roman qui s’est vendu à plus de 500 000 exemplaires, qui a été adapté en BD, au théâtre et bientôt au cinéma. Et c’est vrai que cette histoire d’amour fou est vraiment touchante. Je me souviens de l’esprit de Boris Vian et des torrents de larmes versées.

Alors forcément, après En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut était attendu. Allait-il confirmer son talent avec un second roman ? Pactum salis est paru en janvier, toujours chez Finitude, et le sujet m’a tout de suite parlé : les marais salants de Guérande. J’y ai passé de belles vacances, j’ai visité les marais, marché le long de la plage Benoît…

Olivier Bourdeaut a été cueilleur de sel pendant quelques mois et avec  son roman, il a voulu rendre hommage au métier de paludier, un métier qui remonte à la presque nuit des temps.

Pactum salis, Le pacte de sel, c’est une histoire d’amitié improbable entre un homme qui veut à tout prix réussir, avoir sa place dans la société. Un homme qui roule en « pursche » et loge à L’Hermitage, à 750€ la nuit. Et un autre qui a fuit cette société pour devenir paludier, vivre simplement, au rythme de la nature.

Si vous imaginez une belle histoire à la Bojangles, vous pourriez être déçus. On est plus proche d’Antoine Blondin que de Boris Vian. Ce n’est pas l’amour fou, c’est l’amitié éthylique d’Un singe en hiver. C’est loufoque et tragique. On retrouve la belle écriture de l’auteur et certaines phrases font vraiment mouche. J’en ai même savouré quelques unes en les prononçant à voix haute.

« Selon la distance et les lunettes qu’on chausse pour y repenser, les moments de grâce et de ridicules sont souvent interchangeables. »

Pactum Salis est vraiment un roman différent de Bojangles. Et c’est sans doute tant mieux, car l’auteur évite ainsi une comparaison inutile.

signature

Pactum salis – Olivier Bourdeaut – Finitude – 256 pages (janvier 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

13 réflexions sur “Pactum salis – Olivier Bourdeaut

  1. Il m’attend ! Et ça fait plaisir de lire un avis positif, j’y allais à reculons car je n’ai que des retours déçus. J’ai tellement aimé Bojangles que j’en attends beaucoup, mais comme tu dis c’est pas plus mal qu’on change du tout au tout. Je te dirai ce que j’en ai pensé 🙂
    Belle rencontre avec l’auteur si tu y vas demain !

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que les critiques sont assez mitigées. Je pense que c’est lié au fait que Bojangles était une histoire d’amour, ce qui plaît à un certain public et que Pactum Salis est une histoire d’amitié entre deux mecs qui se mettent des mines et matent des filles, ce qui ne plaît pas forcément au même public 😉 Mais dans tous les cas, l’écriture est belle.
      Bises et bises,
      Maeve

      J'aime

  2. Pingback: « Pactum Salis » d’Olivier Bourdeaut – Le jardin de Natiora

  3. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 2 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s