Un million de lettres d’espoir – Jodi Ann Bickley

photostudio_1518468899508

le-resume

« A seulement 22 ans, Jodi contracte une sérieuse inflammation du cerveau qui changera à jamais sa vie. Souffrante et affaiblie, elle a décidé de transformer sa peine en force en aidant ceux qui, eux aussi, ont connu des moments difficiles. Affaiblie et malade, réapprendre à écrire et à marcher n’était que le début d’une longue bataille. Elle a alors eu deux choix : baisser les bras ou redonner une signification à sa vie. Elle lance donc en 2013 son site internet One Million Lovely Letters, entrant ainsi en contact avec des inconnus qui lui confient leur peine et leur douleur. Elle leur répond par lettres manuscrites :
« Je dis à ces personnes qu’elles sont magnifiques, désirées, et que tout ira bien. Je veux qu’elles sachent qu’il y a des gens qui tiennent à elles, qu’elles ne sont pas seules. Je les soutiens en leur écrivant une lettre, pour les pousser vers le haut et leur dire de ne pas perdre espoir. C’est la lettre que vous écrieriez à votre meilleur ami s’il n’avait pas le moral. »
Cet ouvrage est la compilation d’un million de lettres de soutien et d’espoir, pour soigner son esprit par la compassion et apaiser ses maux. »

monavis

Ceux versés dans le développement personnel ont sans doute entendu mille fois qu’une personne peut changer le monde. Une personne toute seule, c’est assez difficile à croire, mais je reste persuadée qu’il y a des personnes assez inspirantes pour donner le goût, l’envie de faire mieux, d’être meilleur, plus réceptif aux autres, plus empathiques.

Jodi Ann Bickley n’a peut-être pas changé le monde, mais elle a sûrement changé la vie de beaucoup, peut-être même sauvé la vie de certaines personnes et inspiré beaucoup d’autres.

A 22 ans, la jeune femme disait de la poésie sur des scènes ouvertes, lors de festivals. Puis elle est tombée malade, une méningo-encéphalite. Elle frôle alors la mort, passe de longs mois à se reconstruire, à réapprendre à marcher, à tenir un stylo, à composer avec les affreuses migraines qui lui enserrent le crâne. Elle voit son histoire d’amour s’achever, ne voit pas le bout de cette épreuve. Et un jour, lorsqu’elle a le sentiment d’avoir touché le fond, elle a l’idée de créer One Million Lovely Letters.

Ce projet permet à ceux qui en ont besoin de demander une lettre à Jodi, pour eux-même ou pour quelqu’un d’autre. Une lettre d’une inconnue qui apporte quelques mots de réconfort, de soutien. Cette expérience, a donné lieu à un livre One Million Lovely Letters, traduit en français sous le nom Un million de lettres d’espoir, qui raconte l’histoire de Jodi et regroupe quelques-unes des lettres envoyées et reçues par l’auteure. Ce livre est devenu un best-seller du Sunday Times.

Les sceptiques diront sans doute que Jodi n’écrit sans doute que des mots généralistes, qu’elle ne peut pas écrire quelque chose de personnel puisqu’elle ne connaît pas vraiment les destinataires de ses lettres. Et que du coup, cela ne peut pas avoir un effet si important que ça sur les gens.

Personnellement, j’ai tendance à croire en la bienveillance de l’inconnu, ayant moi-même été parfois apaisée par un sourire amical, un geste désintéressé, surprenant, inattendu et finalement précieux. Alors pourquoi pas ?

Un million de lettres d’espoir, du moins l’intiative de Jodi, m’a d’autant plus touchée que j’ai, pendant un moment, été adepte du Postcrossing. Je recevais des cartes postales du monde entier et j’en envoyais moi aussi à des personnes que je ne connaissais pas – sauf les quelques mots de présentation laissés sur le site. Un étudiant en Corée, une prof à la retraite au Brésil, une ado en Mexique… J’ai parfois reçu des mots tellement plein de bienveillance, qui m’ont sincèrement touchée, que je suis certaine que les lettres de Jodi Ann Buckley ont fait de même.

Le livre permet de découvrir une jeune femme qui a voulu aller mieux en aidant les autres. Et c’est assez inspirant. J’y repenserai au moment d’écrire mes cartes postales lors de prochaines vacances et je suis d’ailleurs un peu honteuse car cette année, je n’ai pas écrit de cartes de vœux, dérogeant pour une fois à une vieille habitude, c’est malin…

signature

Un million de lettres d’espoir – Jodi Ann Bickley – Leduc.s éditions – 252 pages (février 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

6 réflexions sur “Un million de lettres d’espoir – Jodi Ann Bickley

  1. Je viens de m’inscrire à votre blog, ce dernier recensant nombre de livres faisant de moi un lecteur passionné et assidu. Et cette chronique est donc la toute première que je découvre (hormis celles déjà lues et qui m’ont permis de découvrir votre univers). Et sincèrement, que l’on porte ou non crédit à l’histoire, je trouve juste que votre billet est très beau, très bien écrit, et plein de bienveillance ; je tenais à vous le dire de grand-matin.
    Mon parcours dans votre univers ne pouvait mieux commencer.

    J'aime

  2. Merci pour ton avis sur cette lecture mystérieuse qui avait attiré ma curiosité !
    Je suis un peu sceptique, mais comme toi, je pense qu’un geste qui peut paraître insignifiant provenant d’un inconnu peut réellement toucher et apporter du réconfort. Et franchement, les initiatives bienveillantes, qui ne font de mal à personne, et ne cherchent pas spécialement le profit, sont assez rares alors pourquoi critiquer un élan aussi positif ?
    (J’avais également entendu parler d’un livre compilant des lettres d’amours jamais envoyées, de la part de plusieurs inconnus, ça te dit quelque chose par hasard … ? )
    On ne peut qu’imaginer le genre d’épreuve qu’une telle maladie représente dans une vie, et je suis ravie de savoir que cette personne a trouvé comment sublimer ce mal 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 2 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s