Le couvent des ombres – Lisa Jackson

photostudio_1516638315828

le-resume

« Quand elle découvre que sa petite sœur Camille est morte entre les murs d’un couvent sinistre à La Nouvelle-Orléans, l’ex-flic Valerie Renard décide de mener sa propre enquête, parallèlement à celle de Rick Bentz et de Ruben Montoya, les inspecteurs chargés de l’affaire. Car Valerie le sait : le couvent Sainte-Marguerite n’est pas la paisible retraite qu’il prétend être, et tous ceux qui y résident, du séduisant père Frank O’Toole à la sévère mère supérieure, semblent avoir quelque chose à cacher. Camille elle-même avait une vie secrète, avec des zones d’ombre insoupçonnables. L’enquête mène peu à peu Valerie sur le chemin de leur enfance, la poussant à exhumer des secrets qu’elle aurait préféré ne jamais découvrir. Tandis qu’elle se rapproche de la vérité, le tueur est sur ses talons… »

monavis

Le couvent des ombres de Lisa Jackson fait partie de la pile de livres prêtés par mon papa durant les vacances de Noël. De cette auteure américaine qui a écrit de nombreux best-sellers inscrits sur la liste du New York Times, j’ai précédemment lu De glace est de ténèbres. J’avais trouvé que ce roman était bon divertissement, un livre parfait à glisser dans une valise.

A défaut de partir en week-end prolongé et afin de rendre rapidement ses cadeaux de Noël à mon papa – oui, il est adorable, il me prête ses cadeaux de Noël avant même de les avoir lus – je me suis plongée dans Le couvent des ombres. Ce roman est le septième tome des aventures des inspecteurs Rick Bentz et Reuben Montoya. Je n’ai pas ressenti de difficultés particulières à entrer dans l’histoire dans ce septième tome. Je n’ai pas eu la sensation de ne pas tout comprendre, d’avoir manqué des éléments importants de la vie des personnages et je dois dire que c’est très appréciable.

L’enquête se déroule dans un couvent – un couvent au sein duquel les novices tombent comme des mouches et semblent soumises à beaucoup de tentations. La sœur de l’ancienne flic Valerie Renard est la première victime. Et en fouillant dans le passé de Camille, les inspecteurs découvrent qu’elle n’avait rien d’une sainte. Valérie va aussi déterrer le passé avec l’aide de son futur ex-mari. Et le duo est plutôt sympathique.

Concernant De glace est de ténèbres, j’avais comparé l’auteure à une Mary Higgins Clark. Je trouve que cela se confirme. C’est une lecture plaisante, on se prend au jeu, l’intrigue est sympa – sans être toutefois inoubliable. Mais j’ai apprécié et je n’hésiterai à me plonger dans un autre de ses romans si l’occasion se présente.

signature

De glace et de ténèbres – Lisa Jackson – Mosaic Poche – 544 pages (août 2016)

Acheter ce roman chez Cultura

6 réflexions sur “Le couvent des ombres – Lisa Jackson

  1. Pingback: Passé à vif – Lisa Jackson | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: De Joshilyn Jackson à Ann Rule | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s