Le mystère Henri Pick – David Foenkinos

photostudio_1520627016996

le-resume

« En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’oeuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination ? Récit d’une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu’un roman peut bouleverser l’existence de ses lecteurs. »

monavis

Quand mon amie Stelda m’a parlé du Mystère Henri Pick, j’ai été charmée et intriguée par l’idée. Une bibliothèque qui recueille les livres refusés, un chef d’oeuvre qui se cache parmi ces manuscrits rejetés, un mystère autour de la paternité du roman… des éléments qui avaient tout pour me plaire.

De David Foenkinos, j’avais précédemment lu La Délicatesse et j’avais trouvé l’histoire charmante. La, je trouve que le scénario est vraiment bon, mais malheureusement, la magie n’a pas opérée.

Il y a des auteurs qui me touchent, qui trouvent les mots qu’ils faut pour apporter la lumière, l’émotion, la dramaturgie. Il y a un style évidemment, mais il s’efface derrière les mots, leur sens, l’histoire et pour moi, c’est ça avoir du style.

J’ai trop senti la plume de David Foenkinos en lisant Le mystère Henri Pick, trop vu les effets de styles et il m’a perdue. Je me suis retrouvée comme éloignée de l’intrigue par le stylo – le clavier plutôt – de l’auteur. Du coup, j’ai lu ce roman sans plaisir. Il faut dire aussi que David Foenkinos a une plume légère et plutôt drôle et que je suis difficile à faire rire – je fais partie de ces personnes qui ne rient pas aux blagues, non pas que je ne les comprenne pas, c’est juste que je ne les trouve pas drôles la plupart du temps. Alors les livres humoristiques ou les auteurs qui font trop de jeux de mots – savoureux ou non – me fatiguent. Ils m’empêchent de me plonger dans l’histoire confortablement pour savourer.

signature

Le mystère Henri Pick – David Foenkinos – Folio – 322 pages (janvier 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

3 réflexions sur “Le mystère Henri Pick – David Foenkinos

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s