Criminal loft – Armelle Carbonel

photostudio_1519307442682

le-resume

« Un lieu : le sanatorium de Waverly Hills, dans le Kentucky, aux États-Unis. Entre ses murs doit se dérouler le show de TV-réalité le plus extrême de l’histoire. Huit tueurs y sont enfermés, prêts à tout, surtout le pire, pour convaincre des millions de spectateurs qu’ils méritent de vivre. Leur destin est suspendu à l’envoi d’un simple SMS… Entre psychopathes un ordre froid s’établit. Jusqu’à ce qu’un corps soit retrouvé sans vie dans la chambre 502, où pourtant personne n’avait le droit d’entrer… »

monavis

Si vous cherchez le frisson et un roman complètement addictif, j’ai ce qu’il vous faut. Enfin… seulement si vous aimez les histoires de tueurs en série.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas été aussi tenue en haleine par un roman. Quand on lit un thriller, on a évidemment envie de connaître la fin, mais là, j’avoue qu’il y avait un petit truc en plus qui me donnait envie de rester en immersion. Il faut dire sue le pitch a tout de suite piqué ma curiosité.

Des romans sur la télé réalité, j’en ai déjà lus – et je dois dire que c’est un sujet qui me plaît bien, alors que cela fait bien longtemps que ce type d’émissions ne m’intéresse plus, allez comprendre… Mais là, il s’agit d’une émission un peu spéciale.

Huit criminels promis à la peine capitale vont s’affronter, car l’un d’entre eux pourra repartir libre. Tentant ? Huit criminels enfermés dans un lieu connu pour être maudit et qui vont progressivement se rendre compte qu’ils ont été piégés. Tentant ? Huit criminels au cœur d’une machination qui ont plus de points communs qu’ils ne le pensaient. Tentant ? L’histoire racontée par l’un d’entre eux, un psychopathe qui n’a absolument pas envie de faire amende honorable. Tentant ? En tout cas, moi, ça m’a carrément emballée.

Le narrateur, John T, est dans le couloir de la mort pour avoir torturé et tué plus d’une vingtaine de jeunes femmes. On est loin de l’enfant de cœur. Psychiatre, il a une bonne connaissance de l’âme humaine.

Là où j’ai été conquise, c’est que si John est plutôt antipathique et effrayant, l’auteure n’est pas tombé dans le cliché en en faisant un être persuadé d’être au-dessus de tout le monde, imbu de lui-même et profondément détestable.

J’ai assez rapidement compris dans quel piège étaient tombés les candidats et qui jouait un double jeu. Mais cela ne m’a ôté aucun plaisir. Je suis complètement conquise par ce premier roman d’Armelle Carbonel et il n’est pas improbable que je lise un autre de ses romans prochainement – enfin quand ma Pile à Lire sera un peu moins conséquente.

signature

Criminal loft – Armelle Carbonel – Milady – 476 pages (novembre 2016)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

7 réflexions sur “Criminal loft – Armelle Carbonel

  1. Pingback: Majestic murder – Armelle Carbonel | Mademoiselle Maeve

Répondre à Mademoiselle Maeve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s