Bye bye crazy girl – Joe Schreiber

photostudio_1524776881621

le-resume

« Le bal de fin d’année du lycée s’annonce mal pour Perry : il doit y emmener Gobija, la jeune étudiante lituanienne hébergée par ses parents. La fille la plus barbante qu’il ait jamais rencontrée…
Mais c’est une Gobija terriblement sexy qui se présente à la soirée. Et quand elle abat un homme de sang-froid au beau milieu de la piste de danse, Perry se demande s’il n’est pas en train de rêver ! Il n’a encore rien vu pourtant, car Gobija a une mission à remplir et des comptes à régler. Et elle a besoin d’un guide pour la conduire dans la nuit new-yorkaise… »

monavis

Bye bye crazy girl de Joe Schreiber était sur une petite pile de livres que mon papa avait mis de côté pour moi (mon gentil papa). Je l’ai donc lu lors de mes dernières vacances rennaises.

Premier point positif, il s’agit d’un roman jeunesse qui n’appelle pas de suite. C’est quand même sympa de se lancer dans une histoire qui se termine vraiment. Avec une vraie fin. Qui n’arrive pas au bout de quatre tomes (et avec une histoire qui parfois, étant donné certaines longueurs, aurait pu tenir en un seul opus).

Avant d’écrire ce roman ado, Joe Schreiber a publié plusieurs livres d’épouvante se déroulant dans l’univers de Star Wars. La Paramount Picture a acquis les droits pour l’adaptation cinématographique de Bye bye crazy girl. Je ne suis pas sûre de ce que pourrait donner une adaptation cinématographique. Mais en roman, c’est vraiment pas mal.

Perry vit avec ses parents et sa petite soeur à quelques kilomètres de New-York. Entre ses dossiers d’admission à la fac, son groupe de rock, son petit boulot dans le cabinet d’avocats où travaille son père, il trouve quand même le temps d’être sympa avec la nouvelle étudiante lituanienne qui vient de s’installer chez eux. C’est d’ailleurs le seul à être gentil avec elle. Son look, fait de gros pulls en laine, de jupes longues marron et de lunettes, ne la rendent pas très populaire au lycée (euphémisme).

Les parents de Perry obligent leur fils a accompagner Gobija au bal de promo – alors que un : il n’a pas du tout envie d’aller danser. Et que deux : son groupe donne un concert le même soir. Mais Perry est un gentil garçon et il ne s’oppose pas à son père, il a même arrêté la natation à cause de lui.

Mais la soirée du bal de promo ne va pas du tout ressembler à ce qu’imaginait le garçon. Gobija n’est pas du tout une étudiante lituanienne, elle est une tueuse, décidé à plonger New York dans un bain de sang. Mais comme elle ne sait pas conduire, elle va entraîner Perry dans une nuit épique.

Ce roman est plutôt sympa. Notamment parce que Perry est sympa. Pris « en otage » par l’étudiante étrangère qu’il croyait connaître, il a des réactions relativement normales – et ça fait du bien aussi de voir que le moindre danger ne transforme pas tout le monde en super-héros, parce que moi je ne suis pas sûre d’être une héroïne en sommeil, ou alors une héroïne acrophobe et oclophobe (je n’y crois pas trop). Perry va d’abord essayer de se débarrasser de Gobi avant de connaître ses intentions et de l’aider. Cette nuit de folie va le faire changer, grandir et prendre de l’assurance – la colère de son père ne pèse pas lourd par rapport à des cadavres qui tombent sur son pare-brise, des types qui gagnent leur vie en arrachant des ongles et des dents sans anesthésie…  Comme quoi, finalement, tout est relatif !

Ce roman est idéal pour passer un bon moment, si vous aimez l’action et que vous n’avez rien contre un peu d’hémoglobine.

signature

Bye bye crazy girl – Joe Schreiber – La Martinière jeunesse – 255 pages (février 2012)

Publicités

2 réflexions sur “Bye bye crazy girl – Joe Schreiber

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 4 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: De Clarisse Sabard à Leni Zumas | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s