L’écrivain public – Dan Fesperman

photostudio_1524214819270
le-resume

« 9 février 1942. Dès son arrivée à New York, Woodrow Cain, un jeune flic du sud des États-Unis, est accueilli par les flammes qui s’échappent du paquebot Normandie, en train de sombrer dans l’Hudson. C’est au bord de ce même fleuve que va le mener sa première enquête, après la découverte d’un cadavre sur les docks, tenus par la mafia. Là, il fait la connaissance d’un écrivain public, Danziger, obsédé par les migrants qui arrivent d’une Europe à feu et à sang, ces fantômes au passé déchiré et à l’avenir incertain. Celui-ci va orienter Cain vers Germantown, le quartier allemand, où, dans l’ombre, sévissent les sympathisants nazis. Alors que le pays marche vers la guerre, la ville est en proie à une paranoïa croissante. Et les meurtres continuent… »

monavis

Quand j’ai reçu L’écrivain public de Dan Fesperman de la part des éditions du Cherche-Midi, j’ai d’abord pensé « bof, bof ». Je ne suis pas particulièrement attirée par les romans qui parlent de la guerre, quelle qu’elle soit, et par les nazis en particulier. Je me suis donc plongée dedans un peu au dernier moment – deux jours avant le débriefing avec les membres des la Team thriller, clairement, je ne pensais même pas l’avoir fini, il s’agit d’un petit pavé – et à reculons.

Mais quelle erreur d’avoir cru que ce serait un roman chiant ! Que je n’arriverais pas à entrer dedans et que j’allais m’ennuyer ferme !

L’écrivain public a été élu Meilleur roman policier de l’année par le New York Times. Pas sans raison.

Dan Fesperman, journaliste, reporter de guerre et romancier américain, évoque dans ce roman une partie de la Grande Histoire, apparemment peu connue, celle de l’influence de la mafia et des alliances avec la police de New-York durant la Seconde Guerre mondiale.

C’est très réaliste, on s’y croirait. Mais l’auteur arrive à nous plonger dans l’ambiance, donner des informations historiques, sans pour autant nous noyer sous les descriptions.

On va suivre l’histoire à travers deux personnages. Le premier, Woodrow Cain, est un jeune flic du sud des États-Unis fraîchement débarqué à New-York, au moment où Le Normandie part en flammes. Pour la petite histoire, Le Normandie, construit à Saint-Nazaire, était le plus gros paquebot du monde. Il a été réquisitionné en 1941 par les États-Unis pour le transport des troupes et a pris feu « accidentellement » dans le port de New-York. Woodrow Cain semble avoir fuit quelque chose et son arrivée à New-York est un peu compliqué, chacun semble vouloir se servir de lui pour jouer l’infiltré. Ce jeune flic est un personnage intéressant, jeune père de famille, qui doit se battre pour rester indépendant.

L’autre personnage est vraiment l’atout du roman. Danziger, un écrivain public, qui semble avoir eu plusieurs vies et qui va devenir le « coéquipier » de Cain, l’interprète, le guide, le sauf conduit.

Tous ceux qui fréquentent Danziger changent leur façon de parler. C’est étrange et étonnant. On a envie de mieux le connaître. D’autant que ce personnage est inspiré d’une vraie personne, celle qui a été le point de départ de ce roman. Vous comprendrez en lisant les dernières lignes des remerciements. Vous saurez que Dan Fesperman était obligé d’écrire L’écrivain public. Et moi, je suis tellement contente d’avoir découvert ce personnage. Et ce moment de l’histoire. Parfois – souvent même – je ne regrette pas d’aller au-delà de mes préjugés, je fais de belles rencontres.

signature

L’écrivain public – Dan Fesperman – Cherche-Midi – 452 pages (avril 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

3 réflexions sur “L’écrivain public – Dan Fesperman

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 4 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s