Prudence – Gail Carriger

photostudio_1524827363082
le-resume

«Au nom de la reine, de l’Angleterre et de la parfaite théière. Quand Prudence Alessandra Maccon Akeldama – surnommée Rue dans l’intimité – hérite d’un dirigeable, elle fait ce que ferait n’importe quelle jeune femme dans des circonstances similaires, elle le baptise : La Coccinelle à la crème. Et elle s’envole pour l’Inde. Là-bas, elle tombe au beau milieu d’un complot mené par des dissidents locaux, du kidnapping d’une femme de brigadier et d’une famille de loups-garous écossais qu’elle ne connaît, hélas, que trop bien. Devant tous ces dangers, Rue devra s’en remettre à sa bonne éducation et, bien sûr, à ses aptitudes surnaturelles pour s’en sortir. »

monavis

Prudence est le premier tome de la dernière série en date de Gail Carriger, une auteure que j’aime beaucoup. J’ai hésité un peu avant de lancer dans cette lecture car je n’ai pas le second (et dernier) tome dans ma Pile à lire et que je me doutais que j’aurais envie de lire la suite. Et qu’il faudrait donc qu’Imprudence rejoigne bientôt tous les livres que je n’ai pas encore eu le temps de lire.

Prudence et Imprudence font donc partie du Protocole de la crème anglaise, qui met en scène Prudence Alessandra Maccon Akeldama. Ceux qui ont lu Le protectorat de l’ombrelle connaissent cette jeune femme, ou du moins l’ont connue alors qu’elle n’était qu’un bébé. D’ailleurs si vous voulez découvrir l’auteure, je vous invite à lire d’abord Le protectorat de l’ombrelle, en commençant par le premier tome Sans âme.

Si vous connaissez déjà l’univers de Gail Carriger, ou que vous n’avez pas envie de commencer par Le protectorat de l’ombrelle (tant pis pour vous), sachez que vous retrouverez certains personnages : Lord et Lady Maccon, le vampire Akeldama, Ivy et ses chapeaux excentriques, Quesnel Lefoux et bien entendu Prudence, que ses amis appellent Rue et que sa maman appelle bébé.

Prudence va embarquer sur un dirigeable baptisé La coccinelle à la crème pour aller chercher du thé en Inde à la demande de Lord Akeldama. Bien entendu, le voyage sera plein de dangers, de surprises et de personnages surnaturels.

Le voyage en Inde permet d’étoffer l’univers créé par Gail Carriger. J’ai peut-être un peu moins accroché que lorsque j’ai découvert Le protectorat de l’ombrelle. Mais j’ai apprécié les découvertes exotiques et retrouver cette ambiance pleine de réticules, de robes à tournures, de soutiers et de loup-garous. Un régal.

signature

Le protocole de la crème anglaise, tome 1 : Prudence – Gail Carriger – Le Livre de Poche – 537 pages (octobre 2016)

Acheter ce roman chez Cultura

4 réflexions sur “Prudence – Gail Carriger

  1. J’avais adoré Le protectorat de l’ombrelle et Le pensionnat de Mlle Géraldine et j’ai hâte de découvrir cette nouvelle série ! Mais il n’y a que 2 tomes ?
    J’ai ce premier tome dans ma PAL, il faudrait que je m’y mette.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s