La noyade pour les débutants – Ruth Hogan

photostudio_1526468685601

le-resume

« Tous les matins, Masha, une psychothérapeute anglaise d’une quarantaine d’années, se rend à la piscine de son quartier, avec une idée en tête : se noyer. Mais elle finit toujours par se raviser. Cela fait douze ans que son fils Gabriel est mort. Par sa faute. Elle ne se l’est jamais pardonné. Incapable de surmonter sa douleur, Masha se réfugie souvent dans le cimetière victorien local dont elle connaît intimement l’histoire, les sculptures et les caveaux. Dans ce lieu insolite, elle prête une vie rêvée aux anonymes qui peuplent les allées. Elle s’est même inventé une famille d’adoption, avec qui partager ses doutes et ses pensées, sans crainte d’être jugée ou prise en pitié. A la faveur de différentes rencontres, Masha va découvrir qu’il n’y a pas d’âge pour (re)commencer à vivre et à aimer. Mais pour y parvenir, il lui faudra d’abord se réconcilier avec son passé. »

monavis

De prime abord, La noyade pour les débutants, second roman de Ruth Hogan, avait tout pour me plaire. Un titre étonnant, une superbe couverture et un résumé intrigant. Ce livre n’est donc pas resté très longtemps sur ma table de chevet (enfin sur ma pile de livre qui me sert de table de chevet. Bon, d’accord, de tables de chevet…).

En général, quand on commence par « de prime abord, ça me tentait », on peut imaginer qu’il y a un mais. En vrai, il n’y en a pas. La noyade pour les débutants me semblait être un roman sensible et pourtant piqueté d’humour sur un sujet douloureux : celui de la perte d’un enfant. Et c’est absolument ça, totalement ça.

Masha a quarante ans. Lorsque son petit garçon Gabriel est décédé, elle est devenue psychothérapeute pour tenter de trouver les moyens de se soigner de sa douleur et d’aider les autres. Elle va aussi très souvent à la piscine pour se noyer et se raviser ensuite. Et passe beaucoup de temps dans les cimetières et y fait de drôles de rencontres. Tout cela est un peu morbide. Mais la perte d’un enfant ne l’est-elle pas ?

Je ne vais pas ici entrer dans les détails car j’ai apprécié de découvrir l’histoire de Masha par petites touches, comme si l’auteure décidait de temps en temps de lever le voile sur les événements qui ont bouleversé la vie de son personnage. Bien entendu, c’est très triste, mais il y a aussi beaucoup d’humour. Entre  les patients qui défilent dans son cabinet (certains sont assez truculent), et tous les personnages qui entourent Masha et qui veulent lui réapprendre à danser. Il y a de l’amour et de la joie, de la musique aussi.

J’ai beaucoup aimé ce roman très sensible et j’ai été très étonnée par la fin – pas tout à fait, car je l’avais vue venir, mais tout de même… Je ne suis pas certaine qu’elle plaira à tout le monde, mais mon petit cœur sensible et moi avons beaucoup aimé.

signature

La noyade pour les débutants – Ruth Hogan – Actes sud – 384 pages (mai 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

3 réflexions sur “La noyade pour les débutants – Ruth Hogan

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 5 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Une mer si froide – Linda Huber | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Le gardien des choses perdues – Ruth Hogan | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s